Le chef de la CGT 13 convoqué au commissariat après la plainte de Mohamed Laqhila

Convoqué
Bref
le 7 Mai 2019
4

Olivier Mateu, secrétaire général de l’union départementale de la CGT des Bouches-du-Rhône était convoqué ce mardi matin au commissariat d’Aix. La convocation fait suite à la plainte déposée en avril par le député Modem Mohamed Laqhila pour des dégradations sur sa permanence parlementaire située aux Milles. Un tag « CGT 13 » avait été inscrit sur la vitrine. Les tensions entre le député et le syndicat ont démarré après l’interruption d’une réunion publique organisée par LREM par des militants CGT le 25 mars à Gardanne.

Le syndicaliste est ressorti ce mardi du commissariat après un peu plus d’une heure, entouré d’une importante foule de militants, selon un journaliste de La Marseillaise présent sur place. Interrogé par le journal, Olivier Mateu voit dans cette convocation la preuve que son syndicat est « la cible du gouvernement », « signe d’un pouvoir en grande difficulté qui n’a aucune réponse politique à apporter au mouvement social et qui fait le choix de la répression ». 

 

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    …si le »mouvement social » c’est d’aller barbouiller les vitrines des permanences parlementaires et si la « répression » c’est d’être convoqué au poste un mois après l’avoir fait… ça fait plutôt guerre des boutons !

    Signaler
  2. julijo julijo

    oui, les propos sont très certainement…guerre des boutons !!
    Ce que je trouve moi, très choquant, c’est que les faits se sont produits le 25 mars, plainte a été déposée (pour des dégradations colorées!)…et en gros un mois et demi après une des personnes « soupçonnée » est déjà convoquée ??????????? ça va vite une plainte d’un député !!! cette rapidité est remarquable et là ça fait pas vraiment guerre des boutons

    Signaler
  3. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    Félix WEYGAND et sa guerre des boutons (7 mai 2019 à 15h43)

    Quand le chef de la police et le préfet seront-t-ils convoqués au commissariat au sujet de
    – la mort de Zineb Redouane à Marseille le 2 décembre suite à un tir de grenade lacrymogène
    – les graves blessures de cette jeune femme violemment frappée à la tête par des policiers alors qu’elle était à terre toujours en décembre, toujours à Marseille
    – les blessures graves de Geneviève Legay à Nice.

    Quand ??? Qu’il s’agisse d’enquêtes préliminaires ou d’enquêtes de « justice » , la justice est toujours bafouée par ce pouvoir que soutiennent Laqhila et son porte parole Weygand car ce pouvoir se moque des citoyens en les prenant pour des imbéciles. Il a bien tort et risque de s’en apercevoir un jour.

    Signaler
    • Lisa Castelly Lisa Castelly

      Bonjour Un électeur du 9ème,
      merci de continuer à argumenter comme vous le faîtes régulièrement mais en évitant les attaques personnelles envers les autres commentateurs. Cela afin de préserver la cordialité des échanges et le respect de chacun dans la colonne commentaires. Merci !

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire