Habitat indigne : l’État n’a pas renoncé à expertiser 4000 immeubles à Marseille

inspection
Bref
Axel Lambert
16 Juil 2019 2

Dans les quatre premiers îlots ciblés par le projet partenarial d’aménagement (PPA) signé hier, un diagnostic systématique des immeubles va être engagé par les experts du centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB)  rapporte la Marseillaise. À partir de septembre-octobre prochain, les ingénieurs inspecteront les structures des immeubles dans les secteurs du Domaine Ventre et de la place Halles-Delacroix (1er arrondissement), une partie de la Belle-de-Mai et l’îlot Versailles (2e et 3e arrondissements).

Sur l’ensemble de la ville, les ingénieurs du CSTB ont déjà inspectés 150 immeubles signalés comme dangereux depuis les effondrements de la rue d’Aubagne, révèle La Marseillaise. Les premiers signes de l’audit commandé en novembre dernier par Christophe Castaner. À terme, il devra évaluer 4000 immeubles, soit 10% des 40 000 immeubles dégradés que compterait Marseille.

Cité par le quotidien, un haut fonctionnaire tient à indiquer que les expertises ne doivent pas inquiéter les habitants : « Il faut rassurer les gens sur les conséquences et qu’ils ne se sentent pas sous la menace d’une expulsion. (…) On n’est pas là pour faire tabula rasa et dire que tout cet habitat est merdique ».

Source : La Marseillaise

A la une

La discrète vente de la villa de René Egger, l’architecte du Marseille d’après-guerre
Hissées sur les hauteurs du Roucas-Blanc, les luxueuses villas du Parc Talabot s'étendent dans l'enceinte fermée de la résidence. Parmi elles, une villa sur...
Le port suspend son projet de réaménagement du quai de la Lave pour « concerter » à nouveau
Le port a décidé de remettre l'ouvrage sur le métier. Un an et demi après avoir lancé un appel à manifestation d'intérêts pour le...
Emmanuel Patris (Un centre-ville pour tous) : « La charte du relogement n’est pas respectée »
Un centre-ville pour tous fait partie des associations qui ont participé aux négociations de la charte du relogement pour les personnes évacuées, finalement signée...
À peine libérée de sa tutelle, la fédération des chasseurs 13 déraille à nouveau
À peine sortie d'une année sous la tutelle d'un administrateur provisoire, la fédération des chasseurs des Bouches-du-Rhône pourrait y retourner. Malaise social, gouvernance défaillante,...
[La gloire de nos pierres] La bastide de Pagnol devenue temple maçonnique
Souvenez-vous. Le petit Marcel Pagnol, la famille encombrée de paquets, qui traverse anxieusement les terrains de superbes demeures à l'aide d'une clé secrète, raccourci...
La mairie « privatise » une partie du chemin qui mène à la plage de Corbières
"C’est scandaleux qu’ils aient installé ça, en plus c’est pas un petit portique, quoi !", s'agace un passant. "Je viens ici tous les jours,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. MaxlampinMaxlampin

    Renoncé…

    Signaler
  2. petitvelopetitvelo

    J’aimerais bien savoir à quoi ces experts du CSTB étaient occupés avant le 5 Novembre

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire