À Fos une étude pointe le lien entre aliments locaux et pollution industrielle

Contaminé
Bref
Violette Artaud
12 Fév 2018 0

L'usine Arcelor de Fos-sur-Mer (Photo : Clémentine Vaysse)

De 2009 à 2015, les membres de l’association de défense et de protection du littoral du golfe de Fos ont soigneusement prélevé des échantillons d’aliments locaux avant de les transmettre à deux laboratoires différents. Ces derniers ont passé au crible viande de taureau de Camargue, de mouton de la Crau, moules de Port-Saint-Louis-du-Rhône, poissons, fromage de chèvre ou encore œufs de poule. Résultat : la pollution industrielle des usines avoisinantes n’est pas sans conséquence sur l’alimentation locale.

“Dioxyne, furane, métaux lourds, perturbateurs endocriniens : toute la panoplie des poussières qui s’envolent au niveau de nos industries. Il y a des normes au niveau de la France, de l’Europe, et on les dépasse”, s’est exprimé sur France Inter Daniel Moutet, le président de l’association. Ce lundi soir, une réunion publique d’information présentera en détail les résultats de ces études. L’association entend également porter plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui ainsi que contre certains industriels tels ArcelorMittal ou Esso pour troubles anormaux du voisinage. La mairie a décidé d’y apporter son soutien.

Source : France Inter

A la une

Le sort de la reconversion “écologique” de Total la Mède se joue actuellement au parlement
Un "moment important", lit-on sur le compte Twitter du député des Yvelines (78) Bruno Millienne. Vendredi 16 novembre, cet élu Modem est parvenu à...
Le commissaire enquêteur s’oppose sévèrement au projet d’hôpital privé de Saint-Barnabé
En trois petites pages et sept arguments implacables, le commissaire enquêteur Yann Le Goff rend un avis défavorable au projet d'hôpital privé qui doit...
Habitat en péril : le réveil soudain de la mairie pousse 1130 Marseillais hors de chez eux
Depuis le drame de la rue d'Aubagne, 1134 personnes ont été évacuées de leur logement. Sur le terrain, victimes ou fonctionnaires, personne ne nie la...
Effacée à Marseille, Valérie Boyer tient à la ligne dure nationale
Valérie Boyer, ancienne élue à la rénovation urbaine, n’a pas pris la parole pour évoquer le drame de la rue d’Aubagne, survenu le 5...
À Air-Bel, les nouvelles canalisations ne noient pas la défiance des habitants
Novembre 2018, à Air-Bel, pause cigarette pour quatre ouvriers devant l'entrée du bâtiment 38. La porte est maintenue ouverte par des tuyaux noirs. "C'est...
Le projet de la piscine d’Euroméditerranée prend l’eau
Il fait partie des arguments avancés par la ville de Marseille, lorsque les critiques concernant le manque de piscines municipales se font trop vives....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire