À Fos une étude pointe le lien entre aliments locaux et pollution industrielle

Contaminé
Bref
Violette Artaud
12 Fév 2018 0

L'usine Arcelor de Fos-sur-Mer (Photo : Clémentine Vaysse)

De 2009 à 2015, les membres de l’association de défense et de protection du littoral du golfe de Fos ont soigneusement prélevé des échantillons d’aliments locaux avant de les transmettre à deux laboratoires différents. Ces derniers ont passé au crible viande de taureau de Camargue, de mouton de la Crau, moules de Port-Saint-Louis-du-Rhône, poissons, fromage de chèvre ou encore œufs de poule. Résultat : la pollution industrielle des usines avoisinantes n’est pas sans conséquence sur l’alimentation locale.

« Dioxyne, furane, métaux lourds, perturbateurs endocriniens : toute la panoplie des poussières qui s’envolent au niveau de nos industries. Il y a des normes au niveau de la France, de l’Europe, et on les dépasse », s’est exprimé sur France Inter Daniel Moutet, le président de l’association. Ce lundi soir, une réunion publique d’information présentera en détail les résultats de ces études. L’association entend également porter plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui ainsi que contre certains industriels tels ArcelorMittal ou Esso pour troubles anormaux du voisinage. La mairie a décidé d’y apporter son soutien.

0
commentaires
Source : France Inter

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire