L’ancien Espace culture de la Canebière occupé par un collectif citoyen

Hôtel
Bref
Lisa Castelly
11 Déc 2018 3

Son nom était “La Maison du Figaro”, plus connue sous l’appellation d’Espace culture, la voici “Hôtel des luttes”. Un collectif citoyen déclare occuper depuis quelques jours l’imposant bâtiment historique qui trône au milieu de la Canebière, en vue d’y héberger “les familles expulsées de Noailles, mineur.e.s isolé.e.s, oublié.e.s de l’État, exilé.e.s” annonce un communiqué diffusé à la presse. Lundi soir, “une cinquantaine” de personnes ont commencé à y dormir, selon des personnes rencontrées sur place. Parmi elles, de nombreux migrants qui vivaient pour certains au Parc Corot, dont un immeuble a été évacué la semaine dernière.

Les nombreux bureaux de l’ancien Espace culture sont utilisés comme des chambres. (Image LC)

“C’est une opération politique” pour dénoncer le mal-logement en plein centre de Marseille, s’accordent à dire plusieurs occupants. Cette réquisition citoyenne est menée par des militants venant de divers groupes, collectif du 5 novembre, Migrants 13, mais aussi gilets jaunes. Elle reçoit également le “soutien moral, et si besoin logistique” de la Fondation Abbé-Pierre, déclare le délégué régional Florent Houdmon, présent sur place.

Le vaste bâtiment est inoccupé depuis la fermeture de l’Espace culture en 2016. Un appel à projets lancé par la Ville en 2017 devait permettre de trouver un nouvel occupant, sans suite.


A la une

Le projet de brasserie de la chambre de commerce fait bondir les cafetiers du Vieux-Port
Au Palais fin ? Le palais gourmand ? Le bistrot du palais ? Le concours est ouvert pour trouver un nom à la future...
Rue des Feuillants l’indignité côtoie toujours les immeubles évacués
Ça s'active rue des Feuillants. Les locataires du 22 font des aller-retour les mains chargées de cabas - ils ont une heure pour prendre...
Saint-Louis scelle la fin du sucre marseillais
Les 11 hectares adossés à la rue de Lyon où se trouve l’usine Saint-Louis sucre avaient déjà perdu de leur éclat depuis quelques temps,...
Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...
Sexisme en politique : dix élues marseillaises témoignent
Le 4 février dernier, le sénateur Rassemblement national Stéphane Ravier se lançait dans une attaque sexiste contre la conseillère municipale Europe écologie les verts...
Confortés par la justice, les opposants au PPP veulent un audit de toutes les écoles
Le 12 février sera marqué d'une croix rouge dans le calendrier des "anti-PPP". Architectes, instituteurs, parents d'élèves, professionnels du bâtiment, militants "attachés au service...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Germanicus33Germanicus33

    C’est tout ce que fait la municipalité… Pas de solutions intelligentes…Aucune humanité…Un maire indigne…
    Monsieur Gaudin doit démissionner et disparaître de cette ville!

    Signaler
    • Germanicus33Germanicus33

      La pire des mandatures!

      Signaler
  2. leravidemiloleravidemilo

    Ces occupants d’un immeuble (en bon état) et vide depuis 3 ans, font preuve d’une bonne pertinence et même d’une belle sagacité; Ils répondent ainsi à un appel à projet de la municipalité, resté infructueux à ce jour, et qui ciblait rien de moins qu’une “offre immobilière… dédiée pour (sic)accueillir des startups, des industries créatives..”.
    – Un bon squat pour des gens laissés (ou mis) à la rue? : Voila bien une startup marseillaise!
    – Un “Hotel des luttes”? : – Voila bien une industrie créative marseillaise!
    Mais ne surestime t ils pas ainsi le degré de sagacité de Gaudin et de M Le Préfet de police? Ceci d’autant plus, qu’en cas de carence avérée, on ne peut même pas envisager de compter sur leur sens de l’humour!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire