La Ville de Marseille porte plainte après le vol de deux œuvres du château Borély

Évasion
Bref
le 4 Jan 2022
9

Après le vol d’une stèle funéraire en 2017 à la Vieille charité en 2017, la Ville de Marseille s’est à nouveau fait subtiliser des œuvres, révèle La Marseillaise qui précise que la municipalité a déposé plainte après ce nouveau larcin. Il s’agit cette fois de deux vases Médicis du château Borély. Datés du XVIIIe siècle, ils ont disparu dans la nuit du 20 au 21 décembre, note le quotidien.

Ils étaient installés en haut des escaliers menant au château et ne disposaient d’aucune protection particulière. Fermé la nuit, le château n’est pas gardé.

Source : La Marseillaise
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Ce vol, qui a dû demander une organisation assez lourde compte tenu de la localisation des pièces dérobées (parc fermé la nuit) et de leur poids, peut aussi répondre à une commande : la probabilité de les voir sur le marché n’est pas très forte, à mon humble avis.

      Ces vases décorent probablement désormais la piscine d’un parvenu quelconque.

      Signaler
  1. leb leb

    Pour le coup Marseille ne fait pas vraiment exception, les musées municipaux sont souvent sujets à ce genre de malveillance, faute de personnel et d’intérêt pour le patrimoine local.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      L’intérêt patrimonial des municipalltes marseillaises successives est plus que relatif,c’est le moins qu’on puisse dire.
      En revanche l’argument du personnel me fait doucement rigoler, à quoi servent les caméras et autres systèmes de surveillance.A. Moins bien sûr qu’ils fussent absents des lieux.Et là on peut se poser la question du travail des responsables des musées et de la sécurité, aussi.
      Car il faut bien avouer que les deux objets volés ,imposants et lourds ont sûrement nécessité certains moyens .

      Signaler
  2. Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

    Il me semble que le portail de la Magalone sur le boulevard Michelet a été aussi volé.

    Signaler
  3. Patafanari Patafanari

    La potiche rubirola s’est dérobée toute seule. Les seuls volés sont les électeurs marseillais.

    Signaler
    • PierreLP PierreLP

      Je ne me souviens pas avoir entendu ce Monsieur se manifester lorsque C Estrosi s’est dérobé tt seul de la Présidence de la Région en laissant la place à R Muselier, tout ça pour retourner en mairie de Nice et empêcher Ciotti de lui piquer la place de maire…

      Signaler
    • leb leb

      ???? Commentaire à côté de la plaque. L’amateurisme qui prévôt à la gestion des musées n’est pas du fait de Rubirola. Mais bon, un troll ne loupe jamais une bonne occasion de sortir du bois.

      Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Une hypothèse n’a pas été évoquée et j’en suis étonné.
    Dans cette période troublée et concernant ce vol de pièces métalliques, personne n’a soulévé une possibilité celle des extra terrestres.Les caméras n’ont rien vu,les gardiens non plus,pas de témoins,pas de complices ( la presse n’a pas évoqué cette possibilité d’ailleurs), ” m’en in black” auraient’ils sévis.Un mystère de Marseille de plus .

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire