La Ville de Marseille annonce l’interdiction de la cigarette sur quatre plages

Interdiction
Bref
le 11 Août 2020
11

Le premier adjoint de la Ville de Marseille, Benoît Payan, annonce dans un tweet ce mardi 11 août l’interdiction de la cigarette sur les plages de Borély, Bonneveine, Pointe-Rouge et Prophète.

Hervé Menchon, adjoint en charge de la mer, du littoral, de la biodiversité marine et des plages indique que cette mesure sera suivie de sanctions, sous la forme d’une amende de 38 euros, en cas de non-respect. Déjà en vigueur sur plusieurs plages, il souhaite que cette mesure fasse l’objet d’une « réelle application ». A l’horizon 2021, il espère avoir « chassé les mégots de toutes les plages de la ville ». En attendant, l’arrêté, qui devrait être promulgué dans les jours à venir, rentrera en vigueur dès le samedi 15 août.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Tarama Tarama

    Il me semble que c’était déjà le cas.

    Signaler
  2. Jean Marie Jullien Jean Marie Jullien

    Plutôt que encore et encore et toujours interdire des gros cendriers placés à des endroits stratégiques sur les plages serai il me semble suffisant.

    Signaler
    • Zumbi Zumbi

      Pas d’accord du tout. Expérience faite, la majorité des fumeurs balancent leurs ordures partout qu’ils aient des cendriers dans leurs voitures, hop dehors, ou devant les terrasses de bistrots et restaurants.
      Par ailleurs la décision est bancale : au mieux les pollueurs se concentreront sur d »autres plages, comme ce fut le cas quand furent pris de précédents arrêtés du même tabac.

      Signaler
  3. Richard Mouren Richard Mouren

    Il y a eu l’interdiction du tabac dans les cinémas, l’interdiction du tabac dans les transports en commun, l’interdiction du tabac dans les avions., l’interdiction du tabac dans les restaurants. A chaque fois, il y a eu une levée de boucliers contre ces décisions iniques portant (soi-disant) atteinte à la liberté. Puis tout le monde s’ est fait à ces réglementations pour le bien-être de tous.

    Signaler
  4. patrick patrick

    bravo, et tant mieux si ça emmerde la majorité des fumeurs qui écrase les mégots à terre

    Signaler
  5. Input Output Input Output

    Bravo ! Prochaine étape : généraliser l’interdiction. Et étape suivante : interdire la cigarettes sur les terrasses des cafés et des restaurants.

    A ce propos, voici en avant-première un des « points de vue » de mon prochain livre à ce sujet : https://frama.link/UZDUJDQ2
    Terrasse : “Lieu permettant aux fumeurs de s’adonner à leur passe-temps favori malgré l’interdiction de fumer dans les lieux publics”. Original, non ?
    Idée pour régler ce problème : Répartir progressivement les non-fumeurs et les fumeurs en partant des deux extrémités de la terrasse du bar ou du restaurant. Le “coin fumeur” permettrait ainsi à ces derniers d’économiser de l’argent en respirant la fumée de leurs voisins gratuitement ! De façon auxiliaire, cela permettrait aussi aux non-fumeurs de profiter de leur boisson ou de leur repas sans avoir à supporter l’odeur de la cigarette (sauf pour ceux situés à la “frontière” quand la terrasse est pleine).
    Proposition hautement ironique mais loin d’être aussi stupide que ça quand on y réfléchit bien…

    Signaler
    • Pirate Pirate

      Vous êtes fou… Ancien fumeur ? interdisez aussi les pots d’échappement, les fumées de chauffage, etc et laissez les gens fumer dehors,

      Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    C’est bien, le symbole est bien symbolique si j’ose dire, mais il faut taper dans le dur maintenant.

    Signaler
  7. barbapapa barbapapa

    Des milliers de mégots tous les jours plage du Roucas, autour de la buvette/soirée musicale toutes les soirées où près de 1000 personnes boivent et fument à qui mieux mieux, et bien sû pour beaucoup balancent leurs filtres à la mer ou dans le sable par dessus les balustrades… quand ce ne sont pas les évacuations du seul wc qui n’en peuvent et exhalent de méchantes odeurs, et tous ces gens qui font leurs besoins de ci de là aux alentours…

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Les mégots sont un véritable fléau mais le manque d’éducation est pire.
      Mais il est vrai qu’il ne faut pas traumatiser nos chères têtes blondes et ne pas être liberticide vis à vis de l’expression des gens
      À la Plaine et à Corbières nous en savons quelque chose.

      Signaler
    • LN LN

      Cette buvette était au départ plantée là juste pour rafraîchir les baigneurs.
      Puis elle est passée à de la restauration simple.
      Puis les plats se sont améliorés.
      Puis….
      Puis… Nous voilà maintenant en super bar pour teufeurs amateurs de lieux idylliques à dégrader (y en a bcp sur tout le littoral) visiblement. Tout comme le Mamma beach du côté de la Vieille Chapelle.
      Ca vaudrait le coup de savoir comment ces petits lieux posés sur l’espace public sont devenus des spots incontournables : Une dérogation de feu Moraine ? Une implantation illégale ? Une régularisation à la marseillaise ?
      Hervé Menchon devrait peut-être se pencher sur ces phénomènes

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire