La région choisit Transdev pour l’ouverture à la concurrence de la ligne Marseille-Nice

Remporté
Bref
le 7 Sep 2021
11

Dans un communiqué ce mardi, la région PACA annonce que Transdev “présente la meilleure offre” en vue de l’ouverture à la concurrence de la ligne Marseille-Toulon-Nice. C’est la première fois en France qu’une ligne TER ne sera pas assurée par la SNCF. L’opérateur historique et Thello, filiale de Trenitalia, étaient également en lice pour ce marché. Il ne s’agit pas pour autant d’une réelle ouverture au privé, puisque Transdev est un groupe public qui a pour principal actionnaire la Caisse des dépôts.

“Grâce à cette offre, dès 2025, le trafic sera doublé pour un prix équivalent”, avance la région, qui avait été l’une des premières à voter l’ouverture à la concurrence de ses lignes de TER en décembre 2019. La SNCF conservera en revanche les lignes Grasse-Cannes, Nice-Breil et Les Arcs-Draguignan, et pour lequel elle était la seule candidate.

L’appel d’offres lancé en février 2020 prendra fin le 29 octobre, avec la soumission au vote des élus de la région des deux opérateurs retenus. D’autres annonces précisant les éléments de ces deux offres devraient être connus le 20 septembre prochain.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Magnaval Magnaval

    34% de capital allemand (Rethmann). Voilà qui devrait changer un peu les choses…

    Signaler
  2. Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

    marseillais et niçois n’oubliez pas cette promesse :“Grâce à cette offre, dès 2025, le trafic sera doublé pour un prix équivalent”

    Signaler
  3. Germanicus33 Germanicus33

    Nous sommes dans le sud et il est anormal qu’il faille changer de train à Vintimille pour aller à Rome, ce qu’un accord avec Trenitalia aurait simplifié. Avec les Allemands c’est toujours à notre détriment…
    Mais pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué…
    Pensons aux cheminots qui seront bien moins payés qu’à la SNCF

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Et puis il ne pourront pas bénéficier du régime spécial de retraite de la SNCF qui prend en compte la traction à vapeur et le charbon.
      Ah zut cela marche à la tricoté maintenant.🚈

      Signaler
    • LOU GABIAN LOU GABIAN

      le ter c’est pas regional comme train?

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Je ne vois pas ce que les Allemands viennent faire dans votre commentaire : Transdev est un groupe français, détenu aux deux tiers par le bras financier de l’Etat, qui a été choisi par appel d’offres, et non par “accord”.

      Et je ne vois pas comment il pourrait payer ses cheminots en-deçà de ceux de la SNCF : ceux qui seront transférés de celle-ci conserveront leur rémunération, et s’il veut en recruter d’autres – et surtout les conserver – il n’aura pas d’autre choix que de s’aligner.

      Signaler
  4. jemamo13 jemamo13

    Ah oui c’est une grande idée confié les trains à la caisse des dépôts ! On va peut être pouvoir ouvrir un compte épargne à la SNCF!

    Signaler
    • Pierre12 Pierre12

      Oula on part de loin.
      Savez-vous que la caisse des dépôts n’a pas qu’un rôle de « dépôt » ou d’institution bancaire, et qu’elle détient des centaines de participations dans des sociétés privées et publiques ?

      Signaler
  5. Electeur du 8e Electeur du 8e

    (Note pour Marsactu : la filiale de Trenitalia s’appelle Thello, et non Thellio)

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Merci la coquille est corrigée !

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire