La police retrouve la voiture de fonction de Monique Venturini carbonisée à la Bricarde

Carcasse
Bref
Benoît Gilles
2 Sep 2019 16

La police a retrouvé la voiture de fonction de Monique Venturini, ancienne membre du cabinet de Jean-Claude Gaudin, chargée des relations publiques. Poussée vers la sortie après une perquisition des enquêteurs mandatés par le parquet national financier (lire notre article), l’ancienne élue devait rendre la « petite voiture », associée à sa fonction. En vain, comme le révélait La Marseillaise en juillet : elle a fini par déclarer le véhicule disparu du parking où il végétait depuis un mois.

Selon La Marseillaise, les services de police ont retrouvé la C1 blanche en sale état à la Bricarde (15e) : « C’est une carcasse calcinée et fondue dans le bitume, nécessitant le recours à la police scientifique pour l’identifier », écrit le quotidien. Ladite carcasse a été depuis restituée à la Ville.

Source : La Marseillaise

A la une

Crédit : Feriel Alouti
Ce musée colonial que personne ne visitera pendant les journées du patrimoine
On pourrait le surnommer le "musée caché". Pour le dénicher, il faut, derrière la gare Saint-Charles, passer les grilles de l'université Aix-Marseille, atteindre la...
Stéphane Ravier (RN) profite de la cacophonie ambiante pour lancer sa campagne municipale
Il est "candidat depuis cinq ans et demi" et il en est fier. Le soir de son élection à la tête de la mairie...
« Si on agit sur toutes les cités en même temps, on est sûr de ne rien faire »
Où en est-on du plan Intiative Copropriétés, lancé il y a près d'un an par Julien Denormandie à Marseille ? À lire Bâtiactu, ce...
La station de métro Gèze n’ouvrira pas en septembre
Martine Vassal avait raison de se refuser à avancer la moindre date. Mais son vice-président délégué aux transports Roland Blum n'a pas eu cette...
Bus secret de la RTM : on l’appelait « la clandestine »
"Je te conseille plus de prudence quant aux dates de mise en service que tu annonces." La réponse émane d'Eugène Caselli, ancien président socialiste...
Un chantier ferroviaire lyonnais éloigne le port de Marseille de ses clients
Aller vite et être fiable. Voici pour résumer le credo des ports européens pour devenir le point d'entrée des marchandises venues d'autres continents. Un...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. ManipuliteManipulite

    Le symbole de la carcasse est parfaitement à l’image de cette ville.
    On se croirait à la fin d’un film néo réaliste italien.

    Signaler
  2. ptit-marinptit-marin

    voiture assurée
    +
    voiture volée
    +
    voiture remboursée.

    Quod erat demonstrandum!!

    enfin si elle était assurée…

    Signaler
  3. leravidemiloleravidemilo

    Ma qué non, qué cé n’est pas une histoire de la fraude à l’assurance, fausse piste M le commissaire! La bagnole brulée c’est sur que c’est pour faire disparaitre les traces d’ADN, sur de sur. Piste bien plus fructueuse, conduisant à des questions bien plus fécondes pour l’enquête : Qui a voulu faire disparaitre les ADN, et sur consigne de qui, et dans quel but autre que de brouiller les pistes, et de quelle ADN s’agissait t’il, voire de quelleS ADNs… Là oui, ça devient palpitant…
    Tenez par exemple : De quelle ADN s’agissait il? De celle du petit dealer d’herbe d’un quartier nordiste mal famé? D’une rencontre hasardeuse d’un soir? du secrétaire de la Force Obscure pour une négociation hasardeuse? De Gyptis et Euxène? De Defferre? y’aurait des sectes qui s’occupent de ça?… – Tenez : Dans quel but ultime : Revendre le scénario à Netflix, une bonne nouvelle série dans laquelle Marseille ne ferait pas, comme toujours, office de fond d’écran, de décor; Marre de Marseille décor, alors que c’est des milliers d’imaginaires, d’histoires, de questions béantes, de scénari…Enfin, une nouvelle politique de com’ déringardisée.
    Ou alors, ce n’est pas une énigme, c’est un geste artistique, le premier acte du post Gaudinesque, la recherche d’une oeuvre /résumé de la période finissante, qui symbolisera la chose pour les générations futures, et qu’on pourrait installer sur le vieux port, sous l’ombrière pour qu’elle ne se fâne pas. Le symbole de Defferre c’était son chapeau, pour Gaudin une bagnole, et calcinée, ça le fait; D’ailleurs l’artiste pourrait, comme ça au dernier moment, poser le chapeau sur la carcasse, « Marseille 1947-2020 », et hop! C’est tout comme Picasso qui démonte un vélo, qui regarde le vélo démonté, qui prends la selle et voit un museau, qui prends Le guidon et voit des cornes et nous fait un tête de Toro . Et puis, vous savez, avec les artistes, on ne sait jamais; Eux mêmes ne savent pas jusqu’au bout, comment il le finirons leur grand oeuvre!

    Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      « Le symbole de Defferre c’était son chapeau, pour Gaudin une bagnole, et calcinée, ça le fait. »

      Je partage totalement ce point de vue 😂

      Signaler
    • BrallaisseBrallaisse

      Le ravidemilo vous m’avez ravi. En espérant que celui de la mairie le soit aussi mais marri cette fois ci

      Signaler
  4. PromeneurIndignéPromeneurIndigné

    Comment cette agente territoriale, chargée des relations publiques de la ville de Marseille , (combien sont-ils dans ce service ?) ayant de longue date dépassée la limite d’âge avait-elle pu bénéficier d’un « véhicule de fonction ». Il est en effet improbable qu’un fonctionnaire de l’État chargé des relations publiques, exerçant au même niveau, par exemple dans une préfecture d’un grand département ou d’une région bénéficie du même avantage en nature. En effet de la fonction publique de l’État au niveau territorial seuls les membres du cadre préfectoral et certains directeurs de services déconcentrés ou fonctionnaires du même niveau, bénéficient de véhicules de fonction. Les autres mêmes s’ils sont soumis à des permanences, des gardes sur leur lieu de travail ou à des astreintes à domicile, peuvent seulement prétendre dans le meilleur des cas à un véhicule de service pendant ces périodes Par ailleurs il est impératif de ne jamais laisser traîner dans la rue un véhicule appartenant à l’État, quitte à parfois se payer le garage. Ce n’est pas au contribuable marseillais ou aux assurances de payer les conséquences de ce qui semble être la l négligence de cette dame.

    Signaler
    • ptit-marinptit-marin

      non, dixit pv de police voiture non stationnée dans la rue mais bien voiture garée & volée dans l’enceinte du parking de la Loge à l’étage réservé pour la mairie. caméras de surveillance dudit parking en attestant.
      donc, sous responsabilité du gestionnaire du parking en question qui a d’ailleurs déposé plainte en ce sens.

      Signaler
    • ptit-marinptit-marin

      pas « agente territoriale » quel expression exécrable qui saccage notre belle langue, bref, pas agent territorial mais contractuelle de la mairie en poste au cabinet . contrat de cabinet en somme ; à l’entière discretion de son co-contractant.
      tout comme l’était le maquilleur de hollande à l’Élysée , le coiffeur de l’actuel président, etc….

      Signaler
    • LNLN

      @ptit-marin : Moi aussi, ca me plait bien la phrase chiadée, l’écriture fine, le sens de la répartie, l’orthographe, la grammaire, la conjugaison, la ponctuation… Ca glisse mieux pour la lecture.
      Or, vos 2 posts là… Comment dire…. Vous voyez ce que je veux dire ?

      Signaler
    • petitvelopetitvelo

      @ptit-marin
      Caméras partout, sécurité nulle part !

      Signaler
  5. MarsKaaMarsKaa

    Ah ben c est pratique…
    1. Les enquêteurs ne sauront pas qui utilisait le véhicule « de fonction »
    2. Les yeux sont détournés vers les quartiers Nord et la délinquance …

    Signaler
  6. BrallaisseBrallaisse

    L idée de conserver la carcasse de la voiture calcinee et de l exposer est géniale. Reste à trouver le titre maintenant ?

    Signaler
    • ManipuliteManipulite

      « Compression de Droite municipale et hommage à César citoyen Marseillais »

      Signaler
  7. Jeanne 13Jeanne 13

    Cette affaire qui pourrait ressembler à une gageure marseillaise n est pas anodine
    Elle montre juste les failles d un système heureusement sur le déclin
    Non respect de l argent public par les élus du peuple quand les fonctionnaires marseillais sont parfois obligé d acheter eux même leurs fournitures par manque de moyens et lenteurs administratives pour accomplir leurs missions de service public..

    Signaler
  8. Laurent MALFETTESLaurent MALFETTES

    De la tricarde à la Bricarde. Triste fin

    Signaler
  9. Regard NeutreRegard Neutre

    La Ville de Marseille va encore voir sa prime d’assurance augmenter pour les plus de 2000 véhicules de son hyper parc automobile. La raison ? Trop d’accidents, trop de vols,trop de négligences,de pneus neiges…Un silence assourdissant,répare les dégâts.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire