La maire de La Ciotat assume une pub sexiste plutôt que “quelques paniers solidaires”

Buzz
Bref
le 15 Jan 2021
3

Après la publication dans La Provence d’une publicité qualifiée par beaucoup de sexiste, la maire LR de La Ciotat a tenté de refermer la polémique. “Un côté sexiste, cela ne m’a même pas effleuré l’esprit. En matière de droits des femmes, la Ciotat n’a pas de leçon a recevoir”, a-t-elle répondu à ce même quotidien. Arlette Salvo est même allée jusqu’à assumer que la commune “aurait pu distribuer quelques paniers solidaires de plus. Nous avons fait un choix.” Et a ainsi relancé la polémique, plutôt que de la clore.

De quoi redoubler les critiques de l’opposition, ce vendredi dans La Marseillaise. Curieuse de connaître le coût d’un tel choix, la liste centriste conduite par Mireille Benedetti considère qu’il équivaut à “plusieurs milliers de repas”. La maire précise toutefois avoir augmenté le budget du centre communal d’action sociale de 1,4 à 1,7 million d’euros.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. patrick patrick

    Va falloir lancer un concours du maire le plus con des bdr.

    Signaler
  2. barbapapa barbapapa

    Arlette Salvo, dégaine de ceux qui mangent trop d’omelettes et de paupiettes de veau https://www.google.com/search?q=Arlette+Salvo&rlz=1C1CHBF_frFR901FR901&sxsrf=ALeKk03hzwXHDf_TpgZ9r3awjqZ8kWMLJg:1610722225634&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwiyvNzwl57uAhXxEWMBHdp2DxEQ_AUoAXoECAcQAw&biw=1396&bih=686#imgrc=LTvzpPuJR71jqM quelle considération pour les pauvres qui n’ont d’autre alternative que de nourrir leurs familles en toutes humiliations de paniers repas !

    Signaler
  3. Jacques89 Jacques89

    Pudique Violette ?! Mais bon depuis une semaine qu’on la voit cette photo, la mairie peut se venter d’avoir fait le buzz. Côté « restauration sociale», c’est vrai qu’avec un peu plus de 5 000 euros, on ne va pas loin. Ceci dit, si la mairie met autant d’ardeur à nourrir ses pauvres que ce qu’elle fait pour les poissons à la sortie de la station d’épuration, elle pourrait bien décrocher quelques étoiles.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire