La Ciotat plonge dans la communication sexiste pour souhaiter ses vœux

Bas
Bref
le 11 Jan 2021
17

Ils sont censés s’appeler Louise et Benoît et offrir “un instant de détente” après “une année de stress” au nom de la mairie de La Ciotat. L’instant de détente en question se résume surtout à deux photos : l’une d’une femme aux fesses largement dénudées tandis que l’autre représente un homme, plus habillé, accompagné du slogan “…et parce qu’il en faut pour tout le monde”.

Cette communication sexiste a déclenché une belle volée de bois vert sur les différents réseaux où elle a été publiée. Opposante à la maire LR Arlette Salvo, la centriste Mireille Benedetti fustige “des photos achetées sur internet et des modèles décrits par le vendeur comme « femme avec un beau corps et bikini sexy sur la plage tropicale ». Vraiment triste ce week-end de janvier où nous nous sentons abîmés !”

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Assedix Assedix

    Benoît, comme par hasard ! Et j’imagine que vous allez bientôt nous apprendre qu’il est journaliste dans la région de Marseille ???
    🙂 🙂 🙂

    Signaler
  2. MarsKaa MarsKaa

    Quelle honte ! Les slogans, l’image.. c’est d’un niveau ! On a vraiment la crème des élus dans le 13 !

    Signaler
  3. Chapacan Chapacan

    À revérifier. Il y a un an ou deux de cela, leurs vidéos de propagande, parce qu’il n’y a pas d’autres mots, mettaient en scène uniquement des citoyens blancs. Ayant grandi dans cette ville, je ne peux croire que toutes les populations côtoyées aient disparues par magie. Le seul moment où des personnes racisées apparaissaient était dans une vidéo de carnaval au moment du passage des costumes du Brésil. Forcément dénudées.

    Signaler
    • Chapacan Chapacan

      « On ne peut pas leur reprocher de vouloir faire croire au reste que c’est autre chose! »

      Comme par exemple faire croire que le golfe de La Ciotat est une baie et la plus belle du monde en l’occurrence ? ^^

      Signaler
    • Richard Mouren Richard Mouren

      Chapacan: dans ce cas c’est la plus réelle des baies.

      Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Aujourd’hui le bas ,demain le haut ?
    C’était une vieille ficelle de cette ancienne pub.
    Nulissime

    Signaler
  5. Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

    Comment ? Marsactu reproduit l’image de Louise, “la femme avec un beau corps” et pas celle de son alibi, Benoît ?! Je m’insurge, il en faut pour tout le monde (ou pour personne) !

    Signaler
    • Calamity J Calamity J

      faut cliquer sur la photo pour voir le binôme

      Signaler
  6. barbapapa barbapapa

    La Chiottat

    Signaler
  7. Pussaloreille Pussaloreille

    Le fond est très juste (et la blague de barbapapa très marrante)… mais votre titre me hérisse !! Un voeu, c’est un souhait, donc s’il est de tradition en début d’année d’exprimer ses vœux, ou de souhaiter plein de bonnes choses aux administrés, on ne peut surtout pas leur « souhaiter ses vœux » ! Faut relire…

    Signaler
  8. Calamity J Calamity J

    Sexiste… et quand même sacrément homophobe!
    (et puis un peu raciste).

    Signaler
    • Lisa Castelly Lisa Castelly

      J’avoue que je ne vois pas exactement où est l’homophobie…? Dans le “parce qu’il en faut pour tout le monde” ? Je suis preneuse d’explications 🙂

      Signaler
    • Calamity J Calamity J

      Bon, ce qui m’est apparu ce matin ne me semble plus si évident… c’était une réaction sincère mais pas assez profonde.

      Première image sur l’insta de La Ciotat. Louise : instant de détente, invitation à consommer ce plantureux cul sans visage. Puis la flèche nous invite à cliquer sur la deuxième image, Benoît, dans une position sportive et non plus lascive, dotée de la légende « et PARCE QU’IL en faut pour tout le monde… ». Entre la majuscule de PARCE QUE et les points de suspension évasifs, entendus, (coquins ?), j’ai eu un sentiment de camouflet homophobe. Un mélange de « bon ben puisque, en tant que producteur de cette pub, je dois faire gaffe à ce que je dis, faut bien admettre qu’on peut préférer autre chose que les femmes… mais c’est bien PARCE QUE je suis forcé » et de « ben ouais, y en faut pour tous les goûts, même les plus dégueulasses ».

      Après réflexion, et discussion passionnante à midi avec des collègues, je me rends compte qu’en fait cette pub est plutôt gay friendly puisqu’elle concède qu’on puisse vouloir se détendre avec Louise ou/et Benoît. Ou alors, que pour une fois on n’a pas qu’une fille à poil, mais aussi un gars de la vision duquel se délecter.
      Et donc qu’il fallait se décentrer un peu et admettre que cette pub puisse aussi s’adresser à des femmes hétéros (mais vu que la pub s’affiche immédiatement comme sexiste, j’ai eu du mal à concevoir qu’elle puisse s’adresser à des femmes !).

      D’autre part, ça a été amusant de voir la réaction des uns et des autres à table et nous n’avons pas perçu la même chose au premier regard : il y a ceux pour qui le but de la pub c’est qu’on s’identifie à la personne de l’image et qu’on se sente invité à la détente en allant se baigner et faire du surf, ceux qui se sont sentis invités à profiter d’une belle plastique, et ceux qui se sont sentis invités à la consommation sexuelle.

      Nous avons aussi parlé du choix des prénoms, de la relation avec la planche de surf. mais c’est un autre débat !
      Bref nous avons beaucoup parlé de ça et aussi du visuel des vœux de la mairie de marseille qu’on est tous d’accord pour trouver affreux malgré toutes leurs bonnes intentions !

      Voilà Lisa !

      Signaler
  9. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Cette pub d’un goût exquis n’a pas seulement été publiée sur des réseaux sociaux, mais aussi sur deux pleines pages de La Provence. Ca fait cher la paire de fesses.

    Se trouver devant l’image grand format d’un postérieur quasi nu en se demandant quel peut bien être le message qu’elle accompagne, c’est une expérience intéressante. Je suppose qu’on est censé y voir de l’humour. Ce genre d’humour gras qui termine parfois les déjeuners trop arrosés.

    Signaler
  10. Pirate Pirate

    “Abimés”, faut pas exagérer non plus… c’est juste une pub complètement has been.

    Signaler
  11. neom neom

    De mauvais gout certe mais sexiste? Il me semble que les hommes et les femmes sont représentés de la même manière comme des objets sexuels. En effet ils n’ont pas le même maillot mais j’ai rarement vu un homme en bikini.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire