La France insoumise représentée dans 11 cantons sur 29 aux départementales

Solo
Bref
le 31 Mai 2021
12

Ce lundi 31 mai la France Insoumise a présenté les onze binômes de sa liste pour les départementales dans les Bouches-du-Rhône. Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon sera représenté dans les cantons d’Aix-en-Provence 2, Arles, Aubagne, Berre, Istres, Marseille 1, 2, 5, 8, 11 et Trets. Les candidats veulent défendre un programme en trois axes : “implication citoyenne, bouclier sanitaire et social, bifurcation écologique”, détaillés en 150 mesures.

Les Insoumis, déjà écartés des régionales, seront présents dans un peu plus d’un tiers des cantons pour les départementales. Ils devront affronter l’union du reste de la gauche, notamment à Marseille où plusieurs élus municipaux se présentent. “Nous sommes les uniques candidats de la reconnexion entre la vie politique et la vie citoyenne”, a défendu Katia Yakoubi. La candidate dans le canton 2 de Marseille a vivement critiqué “une gauche clientéliste qui ne tient pas ses promesses”. De son côté, Mohamed Bensaada, candidat dans le canton 5 de Marseille, a précisé qu’en cas d’élection, les candidats LFI seraient toutefois prêts à discuter avec les gens de bonne volonté”.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    “Nous sommes les uniques candidats de la reconnexion entre la vie politique et la vie citoyenne”. Là est la révolution citoyenne. Pour le moment elle n’est pas majoritaire mais petit à petit l’oiseau fait son nid…
    Le programme est détaillé en 150 mesures comme dit l’article. Allez lisez…!

    Signaler
    • Chris13 Chris13

      Bah Lfi fera ses 11 % aux présidentielle juste derrière une alliance écolo ps.

      Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    Où se trouve le lien pour les 150 mesures ?

    Signaler
  3. jemamo13 jemamo13

    Après avoir soutenu Bernardini lors des municipales voilà le temps du baratin extraterrestre! Pas un mot bien sur les multiples sujets locaux ou sont impliqués Bernardini et Joullia histoire de se préparer à l’appel du second tour. On attends les propositions en phase avec cette élection…

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Et voilà pourquoi je n’irais vraisemblablement pas voter.
    Marre de cette cuisine, tambouille, engambis, arrangements,combines des politicards locaux.
    Aller voter pour des gens plus cons , moins éduqués que moi, vivants sur notre dos et ayant comme seule activité que la politique pour vivre. Aucune proposition d’un quelconque parti , avec des élites locales qui sont des repris de justice en puissance.Alors , l’argument fatal,oui mais le vite blanc ou l’abstention ouvre la voie au front national.Et alors , le FN est déjà là avec les Ciotti et consorts, la Vassal et sa politique réactionnaire et le Muselier qui fait l’acrobate. La gauche, avec Guerini, Ghali, Jybrael,Carlotti,Bernardini?.Me retrouver encore avec la famille Masse, les Moraines, Gilles ,non merciLes verts , une véritable pièce de Feydeau, une suite de maris trompés et de cocu(e)s.LFI, j’attends de mettre la main sur les 150 propositions pour voir le ridicule se pointer à l’horizon.
    Eh bien , si le FN passe ,les masques tomberont, le Préfet aura du boulot pour rejeter des propositions iniques, le tribunal administratif devra être impitoyable.
    Est un coup de balai nécessaire ?
    Je n’en sais rien, la vie de la cité le passionne, mais le degré zéro de la politique dans cette région ,non.

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Me passionne, désolé

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Un coup de blues mon ami ?

      Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Félix,pas du tout.
    Simplement un constat. Chirac nous à fait le coup lors de sa dernière élection.Muselier est passé grâce au désistement de la gauche, il devait créér un comité consultatif de la gauche en les associant ,niente. Les gauches sont au fond du trou , rayés de la carte. Les verts sont des comiques, et LFI ne valent pas mieux .Pas de stratège, aucune personnalité capable de parler économie, faire de la politique sur la base du monde dit associatifs et communautaire est du délire. Les consulter et les écouter sans doute,mais les laisser diriger, sûrement pas.Nous n’avons personne d’envergure au centre gauche qui soit capable d’endosser le costume et “d’en avoir”.Quand je vois que Rué continue à manipuler les manettes,vous pouvez tirer le rideau.
    Alors ,aurons nous un jour un Jospin provençal , un type un peu rigide mais honnête et intellectuellement au niveau , j’en doute. La région produit des gens de valeur , mais pas si fous ,ils connaissent le système quasi mafieux régional et vont dans le privé ou la haute fonction publique. Imaginez deux secondes, un Jospin dirigé par un B.Gilles ou un Leroy Perrault et autres lieux à marée basse.
    Alors , les suppositoires à la vaseline, je crois que beaucoup en ont assez. Et puis me retrouver avec Muselier, Gahli ou un quelconque pitre à la tête de la région me hérisse.Nous avons Vassal ,j’ai déjà ma dose.
    Il est nécessaire que le ménage soit fait à tous les étages.
    Je n’ai pas la solution,si vous l’avez, elle est la bienvenue

    Signaler
  7. barbapapa barbapapa

    C’est La France Soumise… à la candidature de Mélenchon père du peuple, quoiqu’il arrive.

    Signaler
    • Chris13 Chris13

      Les bouches du Rhône adhéreront à l ALBA pour avoir accès au marché sud américain.

      Signaler
    • Chris13 Chris13

      Des opportunités certaines de commerce pour les quartiers nord

      Signaler
    • Zumbi Zumbi

      Parce qu’il fallait se soumettre à la tambouille secrète entre partis déclinants qu’on propose à ceux qui ont fait campagne et tenu les bureaux de vote, portés par l’espoir d’un vent frais en politique avec le PM ? Je connais très bien quelqu’un qui a voté FI aux législatives puis PM aux municipales pour dégager Moraine et Vassal, qui a été assesseur malgré les risques Covid19 quand nombre d’encartés étaient aux abonnés absents, et qui enrage de voir que les élu.e.s “société civile” sont marginalisés, que les candidatures révèlent un appétit féroce de cumulard.e.s, qu’une illustre inconnue EELV descendue de Paris a claqué la porte au nez de Mad Mars en 10 minutes (Il paraît qu’EELV est decentralisatrice et tout et tout) de même que la gauche régionale l’a fait pour les gens de l’appel Il est temps… Facile de mettre Mélenchon derrière ça, c’est du niveau de Gaudin qui criait au Marseillobashingo” quand on le mettait face à ses actes.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire