La chambre syndicale des propriétaires pour la destruction des immeubles les plus dégradés

Raser
Bref
le 22 Fév 2019
0

L’Union nationale des propriétaires des Bouches-du-Rhône et du Var est pour la méthode forte. Son président, Auguste Lafon, vient de prendre position sur la question de l’habitat dégradé : celui-ci préconise la destruction des immeubles les plus dégradés, rapporte La Provence. « Je pense notamment aux fameux trois-fenêtres qui ont plus de 150 ans, indique-t-il. Au fil du temps, nous avons changé leur typologie en créant des pièces d’eau sans tenir compte du fait que les planchers étaient en bois. » 

« Mais tous les immeubles ne sont pas près de s’écrouler », temporise-t-il. « Si un édifice est dégradé mais possède un intérêt historique, il faut le garder. Comme l’on peut garder sa façade s’il y a une particularité. » Le représentant des propriétaires omet le fait qu’une grande partie du centre-ville est déjà protégée par une aire de valorisation de l’architecture et du paysage qui empêche toute démolition intempestive (lire notre article).

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire