Jean-Claude Gaudin indique sa préférence pour Martine Vassal et son appel au rassemblement

Préférence
Bref
Benoît Gilles
19 Juin 2019 7

La doctrine Gaudin est connue depuis longtemps. Il y a un an, jour pour jour, en marge d’un conseil métropolitain, il confiait à la presse que selon lui « aucun parti n’était en capacité de gagner seul ». Cette conviction, il l’a redite ce mercredi matin au micro de France Bleu Provence : « Je rencontre énormément de Marseillaises et Marseillais qui m’ont dit approuver et soutenir la volonté de rassemblement et d’unité que Martine Vassal a développée ces jours-ci. C’est une chose indispensable ».

Cette marque de préférence à une union jusqu’à la République en marche est un désaveu clair de la démarche initiée par Bruno Gilles, candidat à sa succession depuis septembre 2018. « Quand on est le chef, il faut faire des sacrifices, a-t-il précisé à son intention, glissant plus loin  » : « on n’est pas dans le tout-à-l’ego ». Mardi, Bruno Gilles avait rappelé sa position en présentant les premiers résultats de sa plateforme participative. Il en a profité pour répondre à cette volonté d’ouverture : « contrairement à d’autres, je ne me renie pas, je suis un homme libre (…) issu d’une famille politique : la droite républicaine ».

Par ailleurs, Jean-Claude Gaudin dément fermement le scénario d’une discussion avec Brigitte Macron, vendredi dernier, telle que révélée par Le Monde, dans laquelle il aurait suggéré une répartition des postes entre candidats de droite et du parti présidentiel. « Ce ne sont que des élucubrations de journalistes qui ne cherchent qu’à compliquer les choses ». Il indique être en capacité de discuter directement avec le chef de l’État qui sera en déplacement à Marseille, ce lundi.

Source : France Bleu Provence

A la une

[Ô mon bateau] L’astuce risquée du « 51/49 » pour récupérer une place au port
51/49. Le terme sonne comme une astuce, de celles qui se soufflent d'un air entendu sur les forums de voileux. Et en apparence c'en...
Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Macron, président du « nouveau monde » prétendument « en marche », sera-t-il l’artisan de la perpétuation du vieux monde defferro-gaudiniste immobiliste et complètement épuisé qui enfonce Marseille depuis des décennies ?

    Signaler
    • Félix WEYGANDFélix WEYGAND

      Précisons peut être Brigitte Macron on ne se pas ce que va faire Manu mais en tout cas (voir la Une de la Provence aujourd’hui), les Marcheurs Marseillais ont vigoureusement et unanimement exprimés qu’une telle solution étaient scandaleuse !

      Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      J’ai vu en effet que la position des « marcheurs » locaux est sans ambiguïté. C’est tout à leur honneur. Mais je ne suis pas sûr que leur position soit comprise dans les instances parisiennes de LREM, et qu’ils auront le dernier mot. J’espère (vraiment) me tromper, mais il me semble que Mme Vassal passe pour fort sympathique et tout à fait fréquentable aux yeux de certains responsables LREM, qu’importe qu’elle fasse partie depuis près de 20 ans d’une majorité municipale faillie.

      Signaler
  2. julijojulijo

    Redoutable…..de vide sidéral !

    on sait à peu près aujourd’hui (demain ? …à voir) qui est avec qui, contre qui, et qui va devenir copain avec quel autre……POUR QUOI FAIRE ??????
    En est-il un ou deux parmi cette bande qui a le début du commencement d’une idée pour la ville ?
    en dehors de prendre les mêmes -voire plus jeunes- et de continuer…là il y en a.

    Signaler
  3. skanskan

    Pauvre Martine, le soutien officiel de Jean Claude pour la mairie, un bon boulet à traîner à la patte 🙂 Eh oui madame, vous pouvez repousser votre annonce à la fin des travaux non concertés en centre ville, l’ecran de fumée n’empêchera pas les citoyens vigilants de vous mettre face au bilan Gaudin…

    Signaler
  4. GlenRunciterGlenRunciter

    J’ai esquissé un sourire fugace lorsque j’ai cru lire Bruno Gilles comme rédacteur de cet article….

    Signaler
  5. GlenRunciterGlenRunciter

    Les marcheurs savent qu’ils n’ont aucune implantation locale. S’ils veulent en croquer, il faut être réaliste et s’atteler au bon wagon. Les marcheurs finissent
    toujours par s’asseoir…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire