Istres : l’adjointe au maire Valérie Cambon n’est pas convoquée à la gendarmerie

Rectificatif
Bref
Jean-Marie Leforestier
21 Mar 2018 4

La 3e adjointe au maire Valérie Cambon n’est pas convoquée cette semaine à la gendarmerie, indique-t-elle ce mercredi dans La Provence. Nous avions, sur la foi de plusieurs sources et notamment d’une très proche de l’enquête cru pouvoir écrire qu’elle devrait répondre à quelques questions dès cette semaine dans le cadre de de l’enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier.

Si elle devrait bien être entendue à l’avenir ce n’est pas le cas cette fois, comme nous l’a confirmé une source judiciaire ce mercredi. D’autres élus et fonctionnaires de la Ville sont en revanche bien auditionnés cette semaine. Nous présentons nos excuses à Valérie Cambon et à nos lecteurs pour cette information erronée. Nous avons corrigé l’article en ce sens.

Source : La Provence

A la une

L’opacité du méga contrat de l’eau de Marseille à nouveau critiquée
Pour sa première séance en tant que présidente de la métropole Aix-Marseille Provence, Martine Vassal (LR) a trouvé en tête de l'ordre du jour...
Accusé de construire sans autorisation, Ricciotti plaide le génie sans limite urbanistique
"Ce qui fait la renommée de tous mes projets, c’est leur dimension expérimentale". Rudy Ricciotti, Grand prix national de l’architecture en 2006, auteur du Pavillon...
À Marseille, l'”ancien monde” ne craint plus La République en marche
Poignées de main chaleureuses, cigarillo aux lèvres, petites blagues décontractées, Dominique Tian est ici chez lui et il entend bien le montrer. Vendredi 12...
Martine Vassal bricole un agenda environnemental à un milliard d’euros
Moins d'un mois. C'est le temps record qu'il aura fallu aux équipes de la métropole pour se greffer sur l'agenda environnemental du conseil départemental....
Les premiers arbres de La Plaine tombent malgré la résistance
La pluie tombe, les arbres aussi et certains manifestants pleurent en voyant les premiers tilleuls chuter dans un grand crac sinistre. Ils hurlent aussi...
Conflit d’intérêts à la tête de l’institut de recherche pour le développement
Charles Duchaine est de retour à Marseille. Pas le premier juge de l'affaire Guérini en personne, mais les contrôleurs de l'agence française anti-corruption (AFA)...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. darkvadordarkvador

    Ne vous excusez pas : vous étiez juste en avance de quelques heures… 🙂

    Signaler
  2. ptit-marinptit-marin

    si si faut s’excuser!!!
    encore un exemple d’infos journalistiques “légère” et de ce sale coté voyeur et moralisateur de la presse de gauche.
    écœuré.

    Signaler
  3. darkvadordarkvador

    @ptit-marin@ il ne vous aura pas échappé (ou plutôt si, il vous a échappé…) que la “presse de gauche”, comme vous dites, est minoritaire dans le pays. Vous avez tout loisir de lire les nombreux titres de droite et même de droite-droite, ils ne manquent pas. Vous avez aussi toute latitude pour savourer les “fake news” abondants et variés dans cette presse là. Bon appétit!

    Signaler
    • Electeur du 8eElecteur du 8e

      Tout dépend d’où l’on regarde le paysage, sans doute. Dans un autre commentaire, il se plaint que France 2 soit un nid de journalistes rouges.

      C’est bien dommage de se faire du mal en lisant ou regardant la presse marxiste-léniniste alors que ce n’est même pas obligatoire, et qu’il y a tant d’organes de presse contrôlés par des capitalistes bien sous tous rapports.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire