Grotte Cosquer : l’entreprise non-retenue accuse Renaud Muselier d’avoir parlé trop vite

éconduit
Bref
le 4 Oct 2019
2

En début de semaine, Renaud Muselier annonçait le nom du prestataire sélectionné pour réaliser la réplique de la Grotte Cosquer dans l’enceinte de la Villa Méditerranée, la société Kléber-Rossillon, associée à l’architecte Corinne Vezzoni. Mais jeudi, l’entreprise éconduite, Culturespace, déjà à la tête de l’Hôtel de Caumont à Aix, a fait savoir son agacement. Dans un communiqué, elle s’estime en effet « surprise » d’apprendre la nouvelle « par voie de presse », « alors que la Région PACA doit statuer par un vote le 16 octobre prochain ». L’annonce du président de région n’aura en effet de valeur que si l’assemblée plénière valide la délibération qui lui sera proposée.

Culturespace, échaudé par cette annonce prématurée, regrette notamment de n’avoir pu présenter son projet qu’à une occasion, quand trois rencontres étaient prévues avec la région. « La région PACA a annulé dans l’urgence et sans motif, la réunion confirmée du 1er octobre 2019 et la réunion éventuelle du 14 octobre, alors qu’il s’agit d’un projet très complexe de 23 millions d’euros qui nécessiterait plusieurs heures d’échanges », indique le communiqué, qui ajoute qu’elle prévoyait « un projet scientifique de qualité et un projet attractif pour le public, avec un investissement privé, une subvention et des délais identiques à ceux de la société Kleber Rossillon ».

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. ForzaForza

    ENGIE pas content… C’est ce qui s’appelle « de l’eau dans le gaz » :-)))

    Signaler
  2. KaroKaro

    Ah les élus communicants ça ne réfléchit pas on ne pas twetter et penser ou si alors en 140 signes !
    Pauvre region !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire