Grève : la Ville met en place un service minimum jeudi avec les mairies de secteur

Minimum
Bref
le 16 Sep 2020
5

La Ville de Marseille annonce qu’elle va mettre en place un service minimum d’accueil, en coordination avec les mairies de secteur, alors qu’un appel à la grève national a été lancé par plusieurs syndicats. « L’objectif est de limiter les désagréments pour les parents », a exposé à l’occasion d’un point presse Pierre Huguet adjoint chargé de l’éducation et des cantines, tout en précisant qu’il respecte le droit de grève, « constitutionnel et fondamental ».

Des centres de loisirs seront ouverts pour accueillir les enfants qui ne pourront pas aller en classe. Les parents peuvent se rapprocher de leurs mairies de secteur pour savoir où leur enfant pourra être accueilli. L’ampleur des fermetures de classes ou d’écoles pourrait être accrue en raison la situation liée au coronavirus, du fait que des agents sont en arrêt maladie ou en quarantaine. Pierre Huguet envisage de devoir fermer des établissements s’il n’est pas possible de « de respecter le protocole sanitaire parce que du personnel est en grève. »

L’élu ne livre pas d’estimation du nombre d’écoles qui pourraient être fermées ce jeudi. L’association de parents d’élèves MPE 13 l’estime pour sa part à une centaine et dénonce un manque d’anticipation. « Sans minimiser le caractère exceptionnel de cette rentrée dû au contexte sanitaire et les incertitudes liées au nombre exact de grévistes, il était possible d’envisager, il y a plusieurs jours, une communication envers les familles », écrit-elle dans un communiqué.

Actuellement, et sans lien avec la grève de ce jeudi, six écoles sont fermées en raison de l’épidémie, comme l’informe la ville sur son site internet. « La Ville travaille à une réponse pour renforcer le personnel et rouvrir au plus tôt », assure Pierre Huguet.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Tarama Tarama

    Pour l’instant on ne peut pas dire que l’on voit une différence suite au changement de municipalité.

    Signaler
    • PromeneurIndigné PromeneurIndigné

      Pendant 25 ans on ne sait guère occupé des écoles COMMUNALES, exception faite de quelques-unes situées dans les beaux quartiers ,alors qu’il n’y avait pas de crise sanitaire. Or en vous lisant on a l’impression que vous voulez que tout soit réglé en quelques mois , malgré le coronavirus.

      Signaler
    • juH juH

      @PromeneurIndigné peut-être pas tout régler en quelques mois mais lorsqu’on voit les offres d’emploi d’ASICs à 10h/semaine (même offres que sous gaudin), on comprend pourquoi ils ont du mal à recruter… Il aurait peut-être fallu commencer par recruter des agents à temps plein pour essayer de rattraper le taux d’encadrement catastrophique dans les écoles.

      Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    FO comme disait l’autre, est un véritable mammouth qui a de mauvaises habitudes alimentaires.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire