Gaby Charroux (PCF) candidat à la présidence de la métropole Aix-Marseille Provence

Élection
Bref
le 8 Juil 2020
11

Le maire communiste de Martigues, Gaby Charroux, a présenté mardi 7 juillet au soir sa candidature à la présidence de la métropole Aix-Marseille Provence. Il est, pour l’heure, la seule candidature à gauche. L’élu s’opposera à Martine Vassal (LR) et Jean-Pierre Serrus (LREM), candidats déjà déclarés, au conseil métropolitain de jeudi.

« Un autre chemin est toujours possible pour une métropole humaine, solidaire et respectueuse des territoires, des femmes, des hommes qui y ont été élus et des populations qui y vivent. (…) Je mets donc ma candidature à disposition d’un projet métropolitain différent avec dix mesures immédiates », déclare Gaby Charroux dans un communiqué. Président du conseil de territoire du pays de Martigues, il se présente pour la troisième fois à la présidence de la métropole. Il avait successivement été battu par Jean-Claude Gaudin en 2016 et Martine Vassal en 2018

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. barbapapa barbapapa

    C’est une candidature de témoignage, sans aucune chance d’aboutir, mais qui fait bien les affaires de LR Vassal

    Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Ca va avec l’attitude de Bacchi dans le 13/13, ça doit faire partie du deal. Le budget de l’aide aux communes du Département va sûrement permettre la construction d’un hangar pour les chars soviétiques à Martigues ainsi que d’un centre de repos municipal pour les consultants cubains et vénézuéliens à Port de Bouc.

      Signaler
    • Bruno_04 Bruno_04

      entièrement d’accord…j’en reviens toujours pas du désistement de Bacchi dans le 13/13…si un jour quelqu’un peut m’expliquer comment le PM a pu laisser passer ça…

      Signaler
    • juH juH

      ça y est, on retrouve notre duo FW/barbapapa…
      Je vous avoue que ça ne me manquait pas.

      Signaler
  2. ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

    On prends les paris : combien de fois Vassal va-t-elle prononcer lors de cette élection à la métropole, pour contrer Gaby Charroux :
    – ultra-gauche
    – char soviétique
    – canicule fiscale
    – hiver siberien

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Ou comment assumer le fait ,grâce à ce genre de comportement, mon
    anticommunisme devenu primaire. Je viens de lire les 10 propositions de Gaby , du vide. Et encore dans le vide sidéral il y a toujours un peu de matière. Dans son exposé , nada, niente, nibe, ничего.
    Que ne ferait’on pas pour conserver son petit confort bourgeois , n’est ce pas
    camarade Gaby ?

    Signaler
  4. Electeur du 8e Electeur du 8e

    L’élection à la présidence de la métropole devrait opposer non des étiquettes politiques, mais les différentes conceptions du rôle de cette intercommunalité : un outil au service d’un projet commun ou un simple club de communes au rôle réduit à celui d’un tiroir-caisse.

    Manifestement, ce n’est pas la voie qui est choisie. Tout est fait pour faciliter une réélection triomphale de l’ex-future maire de Marseille, partisane du tiroir-caisse au service des égoïsmes localistes. On peut remercier le PCF de lui servir une nouvelle fois de marchepied.

    Signaler
    • juH juH

      Je suis surpris de voir ce commentaire de votre part. Que fallait-il faire alors, votre pour l’ex LR, nouveau LREM Serrus ? Les marseillais n’ont pas voté pour cela.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Les Marseillais n’ont pas voté pour Vassal : il l’ont quand même.

      Signaler
  5. Jacques89 Jacques89

    90 voix potentielles à gauche? On va déjà pouvoir appréhender l’union à sa juste valeur et/ou compter ceux qui ont encore peur du couteau entre les dents.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire