Fralib : L’inspecteur du travail annule le licenciement des salariés protégés

Bref
le 16 Août 2012
0

Olivier Leberquier de la CGT Fralib à Gémenos est soulagé : l'inspecteur du travail a refusé le licenciement des 13 salariés protégés, élus dans les instances paritaires ou délégués syndicaux. Les lettres avaient été envoyées dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi validé par la justice le 20 avril. "Les salariés élus ne peuvent pas être licenciés pour les motifs économiques avancés par la direction", se satisfait le délégué du personnel. 

"Nous sommes en train d'examiner la décision de l'inspecteur du travail, ajoute Sophie Jayet, porte-parole d'Unilever France. Nous utiliserons les recours nécessaires."

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire