Force ouvrière demande des mesures de sécurisation après une rixe dans l’hôpital nord

RIXE
Bref
Paul Maréchal
13 Août 2019 2

L'hôpital Nord. (image AP-HM)

Battes de base-ball et barres de fer. Le personnel hospitalier est en état de choc après la rixe qui a eu lieu vendredi matin au sein des urgences de l’hôpital nord suite à laquelle 12 individus ont été interpellés, comme l’a raconté La Provence. « Le personnel des urgences est effrayé », rapporte Mireille Tchiknavorian représentante du syndicat Force ouvrière à l’hôpital nord par l’intermédiaire de Maritima. Choquées, deux infirmières présentes au moment de la bagarre sont d’ailleurs toujours en arrêt de travail actuellement.

FO demande des mesures pour « sécuriser les urgences » : « Il faut une antenne de police sur place, des vitres pare-balles et un agent présent 24h/24 pour filtrer l’entrée des voitures au fur et à mesure » explique la syndicaliste. Ces demandes seront débattues avec la direction vendredi en comité extraordinaire d’hygiène, sécurité et conditions de travail.

Source : Maritima medias

A la une

[Municipales, le tuto] Comment élit-on le maire de Marseille ?
Le saviez-vous ? Vous n’élirez pas le successeur de Jean-Claude Gaudin. Il y a même sept chances sur huit que vous ne puissiez pas...
La discrète vente de la villa de René Egger, l’architecte du Marseille d’après-guerre
Hissées sur les hauteurs du Roucas-Blanc, les luxueuses villas du Parc Talabot s'étendent dans l'enceinte fermée de la résidence. Parmi elles, une villa sur...
Le port suspend son projet de réaménagement du quai de la Lave pour « concerter » à nouveau
Le port a décidé de remettre l'ouvrage sur le métier. Un an et demi après avoir lancé un appel à manifestation d'intérêts pour le...
Emmanuel Patris (Un centre-ville pour tous) : « La charte du relogement n’est pas respectée »
Un centre-ville pour tous fait partie des associations qui ont participé aux négociations de la charte du relogement pour les personnes évacuées, finalement signée...
À peine libérée de sa tutelle, la fédération des chasseurs 13 déraille à nouveau
À peine sortie d'une année sous la tutelle d'un administrateur provisoire, la fédération des chasseurs des Bouches-du-Rhône pourrait y retourner. Malaise social, gouvernance défaillante,...
[La gloire de nos pierres] La bastide de Pagnol devenue temple maçonnique
Souvenez-vous. Le petit Marcel Pagnol, la famille encombrée de paquets, qui traverse anxieusement les terrains de superbes demeures à l'aide d'une clé secrète, raccourci...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. MauriceMaurice

    Ils on oublié les chars . Important, les chars.

    Signaler
  2. neplusetaireneplusetaire

    La violence ne se trouve pas qu’à l’hôpital Nord mais de partout, Il semblerait que se soit deux clans kurdes qui se sont battus cela n’a pas été précisé par la presse

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire