Fin du pic de pollution à l’ozone et de la circulation différenciée en centre-ville

respirer
Bref
le 25 Juil 2022
6

En raison de “de l’amélioration de la qualité de l’air” la préfecture des Bouches-du-Rhône annonce que l’alerte rouge de niveau 2 pour pollution à l’ozone est levée à compter de ce lundi 25 juillet.

De ce fait, la  circulation différenciée – qui interdisait le centre-ville marseillais aux véhicules les plus polluants depuis près d’une semaine – est levée. De même que l’abaissement des limitations de vitesse de 20 km/h dans le département. L’alerte canicule, en revanche, est maintenue jusqu’à demain mardi.

 

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. marguerite.deschamps marguerite.deschamps

    Petite coquille : lundi 25 juillet, et non 26 juillet. Il fait chaud, vous êtes tout excusé 😉

    Signaler
    • Marie Lagache Marie Lagache

      Bonjour,
      Merci !
      Bonne (chaude) journée.

      Signaler
  2. polipola polipola

    dès que ça s’améliore on arrête. c’est sûr qu’avec ce genre de raisonnement on va pas aller bien loin.

    Signaler
    • marguerite.deschamps marguerite.deschamps

      La ZFE (Zone de faible émission) arrive… à partir du 1er septembre 2022, ce sera tous les jours pour les crit’air 5, puis pour les Crit’air 4 le 1er septembre 2023, et pour les Crit’air 3 le 1er septembre 2024. Beaucoup de Marseillais vont devoir changer de voitures ou d’habitudes avec toujours aussi peu de transport et de pistes cyclables.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      @Marguerite. Votre description omet un détail : les véhicules dépourvus de vignette seront interdits de circulation dans le périmètre de la ZFE, quelle que soit par ailleurs la classe Crit’Air à laquelle ils peuvent prétendre. Or à Marseille, c’est apparemment une majorité de véhicules qui sont dans ce cas : leurs propriétaires, par négligence ou je-m’en-foutisme, n’ont pas cru utile de faire le nécessaire pour l’obtenir.

      Sauf si ceux-ci se rattrapent cet été, cela fait donc du monde qui devra renoncer à utiliser sa voiture dès la rentrée. Et, comme vous le soulignez, la mise en place de cette ZFE n’est assortie d’aucune alternative ni du côté des transports collectifs, ni du côté des infrastructures cyclables.

      Il y a bien un projet de restructuration du réseau de bus, mais celui-ci devrait tout juste faire l’objet d’une consultation publique fin 2022, en vue d’une réalisation à l’horizon… 2024.

      Signaler
  3. Tarama Tarama

    Les hélicoptères peuvent à nouveau atterrir à Borély 😌

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire