Face à son parti, Muselier défend une liste “dont la colonne vertébrale sera LR”

equilibriste
Bref
le 4 Mai 2021
1
Renaud Muselier lors de ses vœux à la presse. (Photo région Sud/ R. Cintas Flores)

Renaud Muselier lors de ses vœux à la presse. (Photo région Sud/ R. Cintas Flores)

Le patron, c’est lui. C’est ce que dit en substance un communiqué de Renaud Muselier. Le président sortant de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur qui bénéficiera les 20 et 27 juin lors des élections régionales, d’un retrait de la liste En Marche, fugacement menée par Sophie Cluzel (secrétaire d’État chargée des personnes handicapées) veut rappeler qu’il n’a pas scellé “d’accord” avec le parti présidentiel, mais qu’il est sensible “à tous les soutiens qui se manifestent”. Dans cette équation, complexe, Renaud Muselier martèle qu’il sera “le seul décideur” sur le projet et, bien sûr, la composition des listes : “Je conduirai donc une équipe dont la colonne vertébrale sera naturellement Les Républicains”, précise le président sortant qui a essuyé des jours derniers de nombreuses critiques de la part de membres des Républicains, après ce rapprochement avec LREM.

Ce mardi matin, Renaud Muselier a tenté de défendre sa démarche devant un “comité stratégique” de son parti. Il a échappé à l’exclusion et espère encore bénéficier de son soutien. La commission d’investiture se réunit ce mardi soir.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Titi du 1-3 Titi du 1-3

    Après ses fanfaronnades grotesques sur la réquisition des masques, ses pseudo-commandes de spoutniks, le voilà humilié chez les Parisiens, Mariani apprécie.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire