Emplois d’avenir : Jean-Noël Guérini nous répond

Bref
le 22 Mai 2013
0

Suite à notre article paru ce mardi faisant état d'une ventilation par les élus des 150 emplois d'avenir mis en place par le conseil général, le président Jean-Noël Guérini nous écrit. Dans un courrier de deux pages, il estime qu'"il n’y a pas de quota réservé aux élus au sens où vous le laissez entendre" avant de développer l'argumentaire déjà cité dans notre papier. "Le conseil général reçoit de très nombreuses candidatures, par l’intermédiaire des élus, de fonctionnaires ou directement à la direction des ressources humaines. Elles sont ensuite transmises aux missions locales, qui les étudie, les rejette ou les valide, avant de les transmettre à un jury composé de fonctionnaires de la direction des ressources humaines du conseil général et d’agents spécialistes du métier ciblé", reprend le président du conseil général.

Mais Jean-Noël Guérini fait ensuite une curieuse confession : "Une information a été transmise aux élus, leur signifiant de limiter le nombre de leurs demandes aux services en charge de ce dossier, en sachant que Pôle Emploi et la Direction des ressources humaines du conseil général devront traiter des dossiers transmis en très grand nombre." Donc, si on résume : au conseil général, on limite les candidatures présentées par les élus sans leur assurer que celles-ci seront retenues. L'institution dément attribuer un quota d'emplois par élu tout en admettant donc qu'il y a un nombre de candidatures par élu. Reste à vérifier si les candidats des élus seront les employés de demain. De notre côté, nous maintenons l'ensemble des informations contenues dans notre enquête basée sur de nombreuses sources dont plusieurs témoignages d'élus.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire