Évacuation des derniers occupants du bâtiment H du parc Kallisté

Dehors
Bref
Violette Artaud
12 Fév 2018 1

L’évacuation des derniers occupants illicites du bâtiment H du parc Kallisté, pour la plupart des migrants, a finalement eu lieu ce matin. “Le concours de la force publique demandé par la mairie à l’État a été accordé afin de procéder à l’évacuation des personnes qui se seraient maintenues dans les lieux sans droit ni titre et malgré l’arrêté municipal. Pour cette opération, deux escadrons de gendarmerie mobile sont venus épauler les policiers de la division Nord de la DDSP”, a fait savoir la préfecture dans un communiqué envoyé ce lundi. Sous le coup d’un arrêté de péril visant les parties communes pris par la Ville, le bâtiment fait partie d’un plan de sauvegarde depuis 2009.

Un gymnase a été mis à disposition par la Ville afin d’héberger, pour une durée non précisée, les quelques occupants qui resteraient encore sur place. Un hébergement provisoire qui doit être accompagné d’un “diagnostic social” mené par les associations SARA, LOGISOL et la Croix rouge. Mais alors qu’ils étaient environ 200 dans ce bâtiment selon les associations, beaucoup, informés de l’imminence de l’évacuation, ont décidé de quitter les lieux avant ce matin, comme le montre un reportage de France 3 tourné ce dimanche. Pour eux, dont certains ont le statut de réfugié, c’est donc le retour à la rue.

Source : France 3

A la une

Martine Vassal paye de nouveaux vestiaires à 1,8 million au Cercle des nageurs
Combien coûtent des vestiaires de champions olympiques ? Si l'on en croit le rapport qui sera soumis au vote vendredi en commission permanente du...
17 ans plus tard, le tramway vers la place du Quatre-Septembre fait son grand retour
À Marseille pour que les choses bougent, il faut parfois prendre un peu d'avance. Il en est ainsi du tronçon de tramway qui doit...
« Notre préjudice s’élève à près d’un million et demi d’euros de marchandises volées »
"C’était open-bar pour tout le monde. Même les gens installés à la terrasse d’à côté sont venus se servir !" Samedi en fin d’après-midi,...
Vice-président LR du département, Thierry Santelli loue un taudis à Saint-Mauront
"Péril grave et imminent", "interdit à toute occupation". Ces mots, devenus récurrents, frappent un logement loué par Thierry Santelli, conseiller municipal Les Républicains et...
Manifestants cherchent maire, désespérément
Huit cercueils de carton noir avancent lentement vers l'hôtel de ville marseillais, au son d'une marche funèbre jouée par un saxophone, un tuba et...
Euroméditerranée se projette jusqu’en 2030, avec de nombreuses zones d’ombre
Il est de ces documents complexes aux nombreux acronymes qui découragent d'y plonger le nez. C'est le cas du "Protocole-cadre de partenariat n°V pour l'extension...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. libegafralibegafra

    Pour une fois, c’est allé vite. Un petit arrêté de péril pour l’Escalette ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire