Patrick Rocca débarque les dirigeants de la compagnie MCM (ex SNCM)

À l'eau
Bref
le 7 Avr 2016
1

Le média spécialisé Le Marin révèle ce midi que le directeur général de la compagnie Maritime Corse Méditerranée (ex SNCM) Olivier Diehl, et son bras droit Guillaume de Feydeau ont quitté leurs fonctions, hier. Tous deux étaient déjà aux commandes de la SNCM avant le rachat de la compagnie maritime par l’homme d’affaires corse Patrick Rocca devant le tribunal de commerce.

Le Marin cite également une lettre des élus du comité d’entreprise « à Patrick Rocca le 5 avril pour lui demander la tenue rapide d’un CE leur permettant d’engager des actions en justice, notamment contre ce qu’ils appellent la gestion de fait de l’ex-SNCM par Corsica Maritima ». Ces derniers contestent, toujours selon notre confrère, le fait que le Jean Nicoli ait été repeint aux couleurs de Corsica Linea (nom commercial de Corsica Maritima). Ils demandent également des garanties sur le plan de reprise que le tribunal de commerce avait accepté en novembre.

Source : Le Marin

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. leravidemilo leravidemilo

    Bon, n’étant pas juriste je m’abstiendrai de tout commentaire affirmatif, mais tout de même , ça commence à y ressembler furieusement à la gestion de fait, et par quelques autres clairement retoqués par le tribunal de commerce lors du jugement relatif à la reprise de la sncm. Cette affaire sent de plus en plus fortement l’enfumage, et depuis quelque temps déjà! Surtout si on fait le lien avec votre précédente brève, dont il ressort : – Que les 200 millions d’euros faisant parti du passif imputé à la sncm et motivant son redressement judiciaire ne sont finalement pas dus; — Rappelant que cette dette voyait son origine dans la conception insistante de la commission européenne concernant la concurrence ( libre et non faussée ) qu’il convient de ne point entraver, et dans une réclamation de corsica ferries, la très anonyme société aux capitaux anonymés et au siège social vagabondant entre Luxembourg et Suisse (toujours rien au Panama?).

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire