Deux scénarios pour la destruction du cabanon de l’ex députée Sylvie Andrieux à Maldormé

FIN
Bref
Jean-Marie Leforestier
29 Nov 2018 8

Elle s’est résignée à rendre les clefs de sa villa les pieds dans l’eau de Maldormé le 4 mai 2018. L’ex députée socialiste Sylvie Andrieux, retirée de la vie publique depuis sa condamnation définitive pour détournement de fonds publics, va voir son joli cabanon détruit par l’État, révèle La Marseillaise. Il s’agit d’une nouvelle étape de la démolition des occupations sans droit ni titre du domaine public maritime.

Dans une note que s’est procuré le journal, la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) envisage deux scénarios pour une déconstruction qui “s’annonce lourde financièrement”. La destruction totale ou partielle avec maintien de la dalle qui deviendrait accessible au public et permettrait de renforcer de la chaussée en surplomb. Deux autres constructions dans l’anse de Maldormé doivent aussi être rayées de la carte.

Source : La Marseillaise

A la une

À la Belle de Mai, le jardin Levat sera-t-il un jour “un grand espace vert public”?
Les beaux jours arrivent et il fait bon vivre sous les arbres fruitiers du jardin Levat. Ça et là, quelques privilégiés bien informés profitent...
À Aix-en-Provence, la brigade financière enquête sur les marchés d’urbanisme
La brigade financière de Marseille est à l’œuvre à Aix. Elle se penche, depuis plusieurs semaines, sur les conditions d’attribution des marchés publics d’urbanisme...
Le projet de brasserie de la chambre de commerce fait bondir les cafetiers du Vieux-Port
Au Palais fin ? Le palais gourmand ? Le bistrot du palais ? Le concours est ouvert pour trouver un nom à la future...
Rue des Feuillants l’indignité côtoie toujours les immeubles évacués
Ça s'active rue des Feuillants. Les locataires du 22 font des aller-retour les mains chargées de cabas - ils ont une heure pour prendre...
Saint-Louis scelle la fin du sucre marseillais
Les 11 hectares adossés à la rue de Lyon où se trouve l’usine Saint-Louis sucre avaient déjà perdu de leur éclat depuis quelques temps,...
Mille logements et plusieurs tours pourraient pousser autour du Corbusier
Le bruit de la circulation du boulevard Michelet résonne jusqu'au pied de la Cité radieuse. L'unité d'habitation Le Corbusier classé au patrimoine de l'Unesco...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. patrickpatrick

    je suis si triste d’un tel acharnement sur une personne aussi droite et qui a tout donné pour le bien public, le vivre ensemble. c’est trop dur.

    Signaler
  2. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Et pour les piscines élus qui sont sur le domaine maritime ?

    Signaler
  3. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Et pour les piscines des élus qui sont sur le domaine maritime ?

    Signaler
  4. Dark VadorDark Vador

    La justice doit déclarer illégales toutes les construction dans ce coin!. C’est pas deux ou trois habitations qui sont concernées mais une quarantaine…

    Signaler
  5. Dark VadorDark Vador

    “Constructions” au pluriel, désolé, je sais que des puristes rôdent…

    Signaler
  6. dpdp13dpdp13

    Pour cette foie on voeux bien te pardoné, mais fait gafe. Vu!

    Signaler
  7. Dark VadorDark Vador

    Fan de chichourle, fo pas se manquer ici… 🙂

    Signaler
  8. TaramaTarama

    Joli… un cube de béton dégueulasse oui.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire