Des mineurs isolés étrangers campent devant la mairie pour demander du soutien

Interpellation
Bref
le 2 Mar 2021
8
Photo : VA

Photo : VA

Depuis ce matin, ils campent devant l’hôtel de Ville de Marseille avec tentes et sono. Plusieurs mineurs isolés étrangers, accompagnés de membres du collectif 59 St-Just, sont actuellement rassemblés devant la mairie pour demander le soutien de la collectivité. “Aujourd’hui, plus de 160 jeunes sont dans la rue. Le temps d’attente est de plus en plus long pour obtenir une mise à l’abri, en ce moment, il faut de 3 à 4 mois”, développe l’une des membres du collectif. Conscients que la prise en charge des mineurs isolées étrangers est censée être gérée par le département, les manifestants espèrent d’abord être épaulés dans leur combat.

“Il n’y a plus de dialogue avec le département depuis l’évacuation du squat Saint-Just [en juin dernier, ndlr]. Nous demandons aujourd’hui à la mairie d’appeler le département et la préfecture pour leur demander de prendre leurs responsabilités”, ajoute Mami, autre membre du collectif. Si la mairie a reçu une délégation de deux bénévoles et deux mineurs qui ont le sentiment d’avoir été écouté, ces derniers ont décidé de rester devant l’hôtel de Ville tant que des solutions concrètes ne leurs sont pas proposées.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. kukulkan kukulkan

    une honte des délais de plus de 3 mois pour que le département réponde à ses obligations de mise à l’abris de mineurs seuls sur le territoire, dans des situations de détresse incroyables, souvent à la rue pendant des semaines. Heureusement des associations comme Ramina essaient d’améliorer un peu la vie de ces jeunes qui ont très souvent connu des années d’errance dans divers pays et bien souvent en Lybie ou la torture et le travail forcé sont aujourd’hui répandus par notre faute (BHL, sarkozy…)
    un peu d’humanité merde !

    https://ramina.fr/index.php/category/paroleminotsaison1/

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Vassal a fait son choix.La Barben plutôt que ses obligations concernant les jeunes mineurs.
      Comme disent nos amis québécois : souviens toi

      Signaler
  2. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    Bel article avec une photo rendant compte de ces mineurs qui compense la brève de l’éventualité d’un confinement…Comme quoi reprendre les ”infos” de la Provence…

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Dans deux tweets datés d’hier soir, Mme Vassal a expliqué sa façon de penser sur les mineurs non accompagnés dont la loi lui confie la protection : “la communauté nationale n’en peut plus de supporter le coût des migrants, qui est faramineux”.

    Euh, oups ! Non, ça c’était un tweet de Marine Le Pen daté d’octobre 2016. Mais dans ses deux tweets, Mme Vassal dit exactement la même chose, en moins concis.

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Ah ! , ma gâtée est de retour. Toujours aussi humaine , toujours aussi respectueuse des décisions de justice et des libertés fondamentales, sur lesquelles elle s’assoie bien volontiers , d’autant plus que les amendes infligées par les juridictions sont réglées par nos soins ( plus ou moins 500 000 euros par an ). Le jour où nos élus payeront de leurs propres deniers leurs infractions , vous verrez cela changera la donne. Mais ce n’est pas demain la veille. Hélas.
    Alors , sentant les élections venir , ma gâtée drague, minaude, flirte, fait les yeux de biche, parpelège , galantise et badine avec l’extrême droite. Encore une semaine ou deux et nous aurons droit à la Danse des Sept Voiles de sa part.
    Veille habitude de la droite marseillaise que tout cela , me direz vous . D’ailleurs Gaudin à son époque avait été grandiose pour les régionales .
    Ma gâtée ,”en te levant le matin, rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer, d’être heureuse” (Marc Aurèle) alors ne vous octroyez pas ce droit de le refuser aux autres , vous n’êtes rien pour agir comme cela , ne n’oubliez jamais, et bonne soi disant chrétienne :
    Memento, feminae , quia pulvis es, et in pulverem reverteris .

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Si ça continue je sens que je vais verser une larme. Trop belle cette tirade ! Bon c’est quand qu’on se le prend ce jaune ? Non, je déconne, suis trop loin de ma Provence natale mais le cœur y reste. Ce n’est pas l’heure, mais, à la vôtre Braillasse !

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Un grand auteur antique un peu oublié, Jean-Marie Le Pen, avait eu un jour ce mot : “A partir du moment où M. Giscard d’Estaing parle comme Le Pen, les gens préfèrent l’original à la copie.” C’était il y a trente ans… mais le temps n’y fait rien : chaque fois que la droite légitime le discours de l’extrême-droite, elle fait monter cette dernière. Et elle répète inlassablement la même erreur.

      “La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.” (Albert Einstein)

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire