Conditions de détention aux Baumettes : « aucune atteinte grave aux libertés fondamentales »

Déboutée
Bref
Jean-Marie Leforestier
28 Juin 2019 0

Le tribunal administratif de Marseille a rejeté la demande d’enlèvement des fenêtres anti-bruit déposée par une détenue des Baumettes II. Depuis leur installation, l’air ne peut plus circuler dans les cellules. Insupportable notamment par météo caniculaire, estime la requérante, soutenue par la Ligue des droits de l’Homme.

« S’il n’est en aucun cas contesté que les conditions de détention des détenues peuvent être ressenties comme particulièrement éprouvantes en période de très forte chaleur, les conditions de détention en cette période ne caractérisent, dans les circonstances de l’espèce, aucune atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales qu’elle invoque », conclut le tribunal.


A la une

[Ô mon bateau] L’astuce risquée du « 51/49 » pour récupérer une place au port
51/49. Le terme sonne comme une astuce, de celles qui se soufflent d'un air entendu sur les forums de voileux. Et en apparence c'en...
Comment le Mucem s’est retrouvé sur le maillot de l’OM
Un terrain de foot sur le toit du Mucem. L'image est un peu inhabituelle. Pour sa deuxième année comme équipementier de l'Olympique de Marseille,...
Saïd Ahamada (LREM) tente de sortir du peloton sur la route des municipales
Saïd Ahamada ne veut plus attendre. Mercredi, le député LREM de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat à l'investiture de son parti pour...
L’État remet à plus tard le sauvetage de l’étang de Berre au bord de l’asphyxie
"Faut-il réhabiliter l'étang de Berre ?". Alors que l'état alarmant du site ne fait plus de doute (lire notre article), l'État vient de remettre...
L’éditorial de FOG qui fâche Bruno Gilles… et les journalistes de la Provence
Au sein des colonnes de La Provence, la plume de Franz-Olivier Giesbert, alias FOG, directeur éditorial du titre depuis 2017, va et vient avec plus...
Travaux ferroviaires sur la ligne Marseille-Aix : « modernisation » ou « projet dément » ?
Les voyageurs entre Marseille et Aix, et au delà vers les Alpes, verront-il un jour un service cadencé, à la régularité irréprochable comme cela...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire