Conditions de détention aux Baumettes : « aucune atteinte grave aux libertés fondamentales »

Déboutée
Bref
le 28 Juin 2019
0

Le tribunal administratif de Marseille a rejeté la demande d’enlèvement des fenêtres anti-bruit déposée par une détenue des Baumettes II. Depuis leur installation, l’air ne peut plus circuler dans les cellules. Insupportable notamment par météo caniculaire, estime la requérante, soutenue par la Ligue des droits de l’Homme.

« S’il n’est en aucun cas contesté que les conditions de détention des détenues peuvent être ressenties comme particulièrement éprouvantes en période de très forte chaleur, les conditions de détention en cette période ne caractérisent, dans les circonstances de l’espèce, aucune atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales qu’elle invoque », conclut le tribunal.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire