La clinique générale de Marignane nous écrit

Droit de réponse
Bref
Benoît Gilles
12 Mar 2018 0

La clinique générale de Marignane a souhaité que nous publions un droit de réponse suite à l’article paru le 5 mars et intitulé Enquête sur des soupçons de fraude à la sécu au sein de la clinique de Marignane. Comme nous le faisons systématiquement, nous avons publié ce droit de réponse, signé de son directeur Frédéric Reig, à la suite de l’article incriminé. Nous maintenons cependant l’intégralité des informations relatées dans notre article.

À ce stade, rien ne met en cause la responsabilité de la société qui gère cette clinique et de ses dirigeants dans la fraude soupçonnée. Tout lecteur attentif de notre article l’aura compris. En revanche, il est tout à fait logique d’indiquer que les faits relatés, dont la justice est saisie, ont bien eu lieu au sein de cette clinique puisque les sociétés de cardiologie et d’imagerie médicale mises en cause sont installées dans les locaux de la clinique.

Comme il a l’honnêteté de le signaler, nous avions évidemment sollicité le directeur de la clinique de Marignane pour connaître son regard sur cette affaire plusieurs jours avant la publication de notre article. Il avait alors choisi de ne pas nous répondre.

0
commentaires

A la une

Les six enjeux de l’élection programmée de Martine Vassal à la présidence de la métropole
Il y a des incertitudes que rien n'écarte jamais. Ce jeudi, tout le monde pressent une large élection de Martine Vassal, présidente intérimaire de...
L’association Accueil de jour, pilier de l’aide aux sans-abris, atterrit à la Belle-de-Mai
Après des mois, voire des années à appeler à l'aide, les salariés de l'association Accueil de jour commençaient à ne plus y croire. Rassemblés...
Mohamed Abbassi, sauveur téléguidé des McDo marseillais
Un patron "aux méthodes mafieuses" pour certains, un "très gentil monsieur" pour d'autres. Mohamed Abbassi, repreneur de cinq restaurants McDonald's de Jean-Pierre Brochiero, avec 13...
Ibrahim Ali honoré à l’Estaque, avec un soupçon de récupération politique
Une plaque pour Ibrahim Ali, c'est ce qui est demandé depuis 23 ans par ses proches et ceux qui militent pour la mémoire de...
Entre Castellane et Luminy, la métropole lance son bus B1 en oubliant la moitié des travaux
"Première rentrée pour la ligne de BHNS B1 Castellane - Luminy !" En ce 31 août, alors que des milliers d'étudiants s'apprêtent à retrouver...
Fermeture de la route des Goudes : “Si c’était facile, on l’aurait fait avant”
"Je comprends que le parc se penche sur la question, mais il y a d'autres pistes à explorer, s'agace Jean-Luc Ricca, conseiller municipal délégué...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire