Un candidat radical de gauche investi pour prendre la suite de Marie-Arlette Carlotti

Radical
Bref
Benoît Gilles
18 Mai 2017 2

« Je viens de l’apprendre de Paris, c’est un candidat du parti radical de gauche, Sébastien Desille, qui est investi dans la 5e circonscription de Marseille dans le cadre de notre accord avec le parti socialiste, annonce Michel Dary, président départemental du PRG. Des discussions sont en cours pour y associer Europe Ecologie Les Verts. »

Médecin dans le 4e arrondissement, Sébastien Desille a grandi dans le quartier. Il avait déjà déposé sa candidature le 16 mai dernier avec une championne de boxe thaï, Houdour Dridi en suppléante. « Il s’agit d’un candidat de proximité, confirme Jean-David Ciot qui attendait la validation par la commission nationale d’investiture pour officialiser l’information. « J’ai pris le temps de discuter avec la députée sortante qui renonce à se présenter mais également avec Benoît Payan [conseiller départemental de la circonscription] et nos partenaires écologistes », ajoute le premier secrétaire du PS 13. Aucun socialiste marseillais n’avait souhaité reprendre le flambeau à la suite de Marie-Arlette Carlotti. La conseillère départementale EELV, Michèle Rubirola et le candidat de l’union des démocrates et des écologistes (UDE), Christophe Madrolle, étaient prêts à y aller. Le PS leur a préféré le PRG.

2
commentaires

A la une

Combat de coqs pour diriger la French Tech Aix Marseille

Un voyage aux États-Unis et des contrats plein les poches. Les entrepreneurs des 21 sociétés estampillées Aix-Marseille French tech (AMFT) sont encore un peu...

Treize espaces de lecture en danger, c’est la faute aux coupes...

Liquidation, tout doit disparaître. Il ne s'agit pas là d'une collection de la saison passée qu'on brade ou d'un commerce étranglé par les loyers,...

Des femmes journalistes de la Provence racontent leur « plafond de verre...

"Time's up !" C'est en reprenant le message de ralliement des actrices hollywoodiennes destinées à lutter contre le sexisme et le harcèlement dans le...

Qui pour diriger la RTM ?

Il a été nommé lorsque la communauté urbaine de Marseille était présidée par le socialiste Eugène Caselli, en 2008. Il a ensuite passé sans...

Le collège Rosa-Parks submergé par la violence ordinaire

Rafik n'est pas là pour illustrer quoi que ce soit, et pourtant, son attitude résume une atmosphère tendue. Le visage fermé, retenu par un...

La SNCF oblige ses usagers des quartiers Nord à circuler en...

"Ils voudraient accentuer la ghettoïsation, ils ne s'y prendraient pas autrement..." Mohamed Mourimoudou ne décolère pas. Enseignant en EPS au collège Elsa Triolet (15e)...
  1. J.P. Ansaldi J.P. Ansaldi

    Un candidat PRG a l’habitude de faire entre 3 et 6%
    Le score qu’aurait fait Mme CARLOTTI !!!!

    Signaler
  2. ptit-marin ptit-marin

    le prg, ceux qui se réunissent dans une cabine téléphonique?
    bref, du moment que la carlotti part, tout est bon!!! même les inutiles.
    et ce pauvre ciot, quel malheur et déshonneur tant pour nous du ps13 que pour la république, payan n’en parlons pas!!!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire