Les Baumettes, deux mondes séparés pour encore quelques semaines

Vu sur le web
Bref
Lisa Castelly
12 Avr 2018 1

Depuis l’ouverture du nouveau bâtiment, Baumettes 2, la maison d’arrêt marseillaise est scindée en deux univers complètement différents. D’un côté, la prison moderne, aux murs blancs et verts, aux systèmes de sécurité très voire trop nombreux, et au silence jugé inquiétant par certains membres du personnel. De l’autre, les Baumettes historiques dont l’état d’insalubrité est régulièrement pointé du doigt et qui doivent être détruites à l’été 2018.

Libération a accompagné le député PCF Pierre Dharréville lors d’une visite entre ces deux mondes, reliés entre eux par un long tunnel. Tandis que la décrépitude de l’ancien bâtiment se poursuit irrémédiablement, les défauts et malfaçons du nouveau se font sentir. D’un côté comme de l’autre, les tensions et violences entre détenus se poursuivent, jusqu’à l’extrême parfois, comme ce fût le cas en décembre dernier pour Ramses Aly Elsayed âgé de 21 ans, battu à mort dans la cours de promenade dans le bâtiment 2.

1
commentaires
Source : Libération

A la une

Boues rouges : la justice met Alteo et l’État sous pression
Six jugements et un total de 65 pages. Le tribunal administratif de Marseille vient de rendre une série de décisions dans le dossier des...
La métropole, lamarque, lebus et le plan com
"Avec lacarte, si j’habite à Marseille et que je dois me rendre à Aix-en-Provence pour travailler, je pourrais prendre lemétro, puis lecar et enfin...
Un rapport ministériel épingle ArcelorMittal, « principal pollueur du département »
"Oui, bien sûr qu'on est au courant. Mais vous, comment vous l'avez su ?". L'embarras est de mise chez ArcelorMittal Méditerranée. Passé jusqu'alors inaperçu,...
Même condamnée, Maryse Joissains « la guerrière » s’y voit encore en 2020
"Incroyable !" Maryse est en mode combat. Quelques heures après l'annonce de sa condamnation à un an de prison avec sursis et dix ans...
Gymnase de l'école La Viste ©AM
Des militants de la France insoumise lancent une cagnotte pour rénover une école publique
"Les parents d’élèves n'en peuvent plus, il faut des travaux avant la rentrée de septembre", lance Sébastien Delogu, dont la fille est scolarisée à...
Quand le Vieux-Port a chaviré
Regarder les gens qui regardent. Vibrer avec eux d'une joie dont l'objet s'échappe. Parce qu'au final, seule compte cette liesse commune. Chroniqueur et photographe...
  1. darkvadordarkvador

    Il y a quelques semaines, un docu a été diffusé à propos des nuisances provoquées par le nouvel ensemble carcéral sur le voisinage immédiat (ce qui, semble-t-il, n’a pas été pris en compte lors du projet final). Les habitants alentour son incommodés par le fait d’être directement sous les yeux des détenus, ce qui obligent certains d’entres eux à construire des palissades pour se protéger du vis-à-vis. En revanche, nulle protections sonores pour ces voisins : le jour, les détenus les interpellent (ils sont si près!!!) et la nuit, les cris de toutes sortes les obligent à fermer les fenêtres…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire