Les Baumettes, deux mondes séparés pour encore quelques semaines

Vu sur le web
Bref
Lisa Castelly
12 Avr 2018 1

Depuis l’ouverture du nouveau bâtiment, Baumettes 2, la maison d’arrêt marseillaise est scindée en deux univers complètement différents. D’un côté, la prison moderne, aux murs blancs et verts, aux systèmes de sécurité très voire trop nombreux, et au silence jugé inquiétant par certains membres du personnel. De l’autre, les Baumettes historiques dont l’état d’insalubrité est régulièrement pointé du doigt et qui doivent être détruites à l’été 2018.

Libération a accompagné le député PCF Pierre Dharréville lors d’une visite entre ces deux mondes, reliés entre eux par un long tunnel. Tandis que la décrépitude de l’ancien bâtiment se poursuit irrémédiablement, les défauts et malfaçons du nouveau se font sentir. D’un côté comme de l’autre, les tensions et violences entre détenus se poursuivent, jusqu’à l’extrême parfois, comme ce fût le cas en décembre dernier pour Ramses Aly Elsayed âgé de 21 ans, battu à mort dans la cours de promenade dans le bâtiment 2.

Source : Libération

A la une

Évacuations : 31 familles définitivement relogées, 1 131 personnes toujours à l’hôtel
"Ils ne veulent voir qu'une ou deux personnes alors on n'y va pas. On attend ensemble dans le hall et on pose nos questions...
[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Dark VadorDark Vador

    Il y a quelques semaines, un docu a été diffusé à propos des nuisances provoquées par le nouvel ensemble carcéral sur le voisinage immédiat (ce qui, semble-t-il, n’a pas été pris en compte lors du projet final). Les habitants alentour son incommodés par le fait d’être directement sous les yeux des détenus, ce qui obligent certains d’entres eux à construire des palissades pour se protéger du vis-à-vis. En revanche, nulle protections sonores pour ces voisins : le jour, les détenus les interpellent (ils sont si près!!!) et la nuit, les cris de toutes sortes les obligent à fermer les fenêtres…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire