Les Baumettes, deux mondes séparés pour encore quelques semaines

Vu sur le web
Bref
Lisa Castelly
12 Avr 2018 1

Depuis l’ouverture du nouveau bâtiment, Baumettes 2, la maison d’arrêt marseillaise est scindée en deux univers complètement différents. D’un côté, la prison moderne, aux murs blancs et verts, aux systèmes de sécurité très voire trop nombreux, et au silence jugé inquiétant par certains membres du personnel. De l’autre, les Baumettes historiques dont l’état d’insalubrité est régulièrement pointé du doigt et qui doivent être détruites à l’été 2018.

Libération a accompagné le député PCF Pierre Dharréville lors d’une visite entre ces deux mondes, reliés entre eux par un long tunnel. Tandis que la décrépitude de l’ancien bâtiment se poursuit irrémédiablement, les défauts et malfaçons du nouveau se font sentir. D’un côté comme de l’autre, les tensions et violences entre détenus se poursuivent, jusqu’à l’extrême parfois, comme ce fût le cas en décembre dernier pour Ramses Aly Elsayed âgé de 21 ans, battu à mort dans la cours de promenade dans le bâtiment 2.

1
commentaires
Source : Libération

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...
  1. darkvadordarkvador

    Il y a quelques semaines, un docu a été diffusé à propos des nuisances provoquées par le nouvel ensemble carcéral sur le voisinage immédiat (ce qui, semble-t-il, n’a pas été pris en compte lors du projet final). Les habitants alentour son incommodés par le fait d’être directement sous les yeux des détenus, ce qui obligent certains d’entres eux à construire des palissades pour se protéger du vis-à-vis. En revanche, nulle protections sonores pour ces voisins : le jour, les détenus les interpellent (ils sont si près!!!) et la nuit, les cris de toutes sortes les obligent à fermer les fenêtres…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire