Affaire Zineb Redouane : le procureur adjoint était présent avec l’accord de sa hiérarchie

Clarification
Bref
le 8 Juil 2019
1

Il dit vouloir « endiguer un déferlement médiatique empreint de contre-vérités et d’inexactitudes [lui] valant des menaces de mort sur les réseaux sociaux ». Ce lundi, La Provence a publié une lettre ouverte du procureur adjoint de Marseille André Ribes au sujet de sa présence aux côtés des CRS le 1er décembre, lors de la manifestation où Zineb Redouane a reçu une grenade lacrymogène en plein visage en ouvrant sa fenêtre.

À trois reprises, il évoque le fait que sa hiérarchie était au courant de ce dispositif, pour lequel il portait un brassard « parquet ». Silencieux depuis les révélations de Mediapart le 27 juin, le procureur de Marseille Xavier Tarabeux a fini par le confirmer ce lundi à l’AFP : « La présence de M. (André) Ribes sur le terrain ce jour-là s’est faite avec mon accord, conformément à ce qui s’était déjà fait dans le passé. »

Si la légitimité de cette opération n’a été remise en cause à aucun étage du parquet, le procureur général près la cour d’appel d’Aix-en-Provence Robert Gelli pensait vendredi dans La Marseillaise que Xavier Tarabeux « a priori n’était pas au courant ». Pour sa part, quand le procureur général dit l’avoir appris, il a demandé le dépaysement de l’affaire Zineb Redouane, considérant que cela pouvait jeter la « suspicion » sur l’enquête. Celle sur les menaces de mort reçues par André Ribes devrait suivre le même chemin, à la demande de Xavier Tarabeux cette fois-ci.

Source : La Provence et AFP

Les brefs

+ de brefs

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. leravidemilo leravidemilo

    ça fait quand même, un peu plus que, désordre dans le calendrier des « annonces », des positionnements officiels. Et le citoyenne base, sans préjuger de rien, ni bien sur juger de quoi que ce soit… se dit in peto « quand c’est flou, c’est… » Elle en est où la patate chaude là dedans? difficile à suivre.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire