À Aix, les opposants à Maryse Joissains répondent à ses attaques

Poulet
Bref
le 14 Jan 2020
1
Photo Emilio Guzman

Photo Emilio Guzman

Lors de sa conférence de presse vendredi dernier la maire d’Aix-en-Provence ne s’est pas contenter d’annoncer sa candidature à sa propre succession. Comme à son habitude, Maryse Joissains en a profité pour lancer quelques critiques salées à ses adversaires politiques, « des rigolos » pour qui la maire d’Aix n’a « aucune considération ». Cette dernière est même allée jusqu’à qualifier l’un d’eux de « poulet élevé au grain ».

Celui-ci, Jean-Marc Perrin (LR) a répondu a ses attaques dans La Marseillaise : « Ne comptez pas sur moi pour entrer dans ce concentré de vulgarité. Dans le débat démocratique, Aix et les Aixois méritent une autre hauteur, une autre dignité. » Même son de cloche à gauche. « Maryse Joissains est dans une forme de paranoïa, de mégalomanie, très éloignée d’un débat politique serein, fondé sur la raison et les arguments », a quant à lui répondu Marc Pena, tête de liste du collectif citoyen Aix en partage.

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Les autocrates vieillissant ont en commun cette intolérance au débat d’idées, qu’ils confondent avec des critiques à l’encontre de leur petite personne. Il en est ainsi de Povinelli comme de Joissains. Au moins Gaudin nous a-t-il épargné ce genre de vociférations : quelqu’un d’autre se charge pour lui des basses attaques, Yves Pathé-Marconi, alias La Voix de son Maître.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire