À Aix, les opposants à Maryse Joissains répondent à ses attaques

Poulet
Bref
le 14 Jan 2020
1
Photo Emilio Guzman

Photo Emilio Guzman

Lors de sa conférence de presse vendredi dernier la maire d’Aix-en-Provence ne s’est pas contenter d’annoncer sa candidature à sa propre succession. Comme à son habitude, Maryse Joissains en a profité pour lancer quelques critiques salées à ses adversaires politiques, « des rigolos » pour qui la maire d’Aix n’a « aucune considération ». Cette dernière est même allée jusqu’à qualifier l’un d’eux de « poulet élevé au grain ».

Celui-ci, Jean-Marc Perrin (LR) a répondu a ses attaques dans La Marseillaise : « Ne comptez pas sur moi pour entrer dans ce concentré de vulgarité. Dans le débat démocratique, Aix et les Aixois méritent une autre hauteur, une autre dignité. » Même son de cloche à gauche. « Maryse Joissains est dans une forme de paranoïa, de mégalomanie, très éloignée d’un débat politique serein, fondé sur la raison et les arguments », a quant à lui répondu Marc Pena, tête de liste du collectif citoyen Aix en partage.

Source : La Marseillaise

Les brefs

+ de brefs

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Les autocrates vieillissant ont en commun cette intolérance au débat d’idées, qu’ils confondent avec des critiques à l’encontre de leur petite personne. Il en est ainsi de Povinelli comme de Joissains. Au moins Gaudin nous a-t-il épargné ce genre de vociférations : quelqu’un d’autre se charge pour lui des basses attaques, Yves Pathé-Marconi, alias La Voix de son Maître.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire