80 associations invitent le département à amortir la perte d’interventions dans les collèges

Soutien
Bref
le 27 Mai 2020
0

Le conseil départemental va-t-il ouvrir le parapluie pour éviter les retombées du coronavirus sur une partie du secteur associatif ? C’est la demande formulée par un collectif de 80 associations, qui interviennent auprès des collégiens sur des thématiques comme l’environnement, la citoyenneté, la culture, la lutte contre les discriminations, la prévention des addictions, la sécurité routière… Depuis le 15 mars, ce dispositif des « actions éducatives » est gelé, remettant en cause le déblocage du solde des subventions (20 % du total), voire de l’acompte versé en début d’année.

La lettre ouverte évoque en particulier les « décisions à prendre vis-à-vis des salariés engagés spécifiquement pour ces actions. En l’absence de réponse, beaucoup d’associations ont dû faire le choix cornélien de la survie de leur structure ou bien de la non-précarisation de leurs salariés. »

Les dispositifs tels que le chômage partiel ou le prêt garanti par l’État n’auraient pas permis de compenser totalement cette perte d’activité, notamment pour les associations du secteur culturel, qui emploient des intermittents. Si le collectif n’a pas évalué les sommes en jeu, le budget annuel de ce dispositif est de 2,6 millions d’euros.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire