75 logements débloqués rue de la République pour les délogés

Appart
Bref
le 21 Jan 2019
3

« C’est une goutte d’eau j’en suis conscient. » Ce lundi, le ministre du logement Julien Denormandie s’est rendu rue de la République pour y annoncer la mobilisation de 75 logements à destination des délogés. « Une solution additionnelle », concède le ministre alors que le nombre de délogés avoisine les 1400, comme le rappelait ce matin le maire de Marseille lors de ses vœux à la presse. Ainsi, sont concernés les immeubles 81, 83 et 85 de cette rue prisée des fonds d’investissement immobiliers, et où le taux de vacance est l’un des plus importants du centre-ville.

Il s’agit « principalement de T1 et T2, quelques T3 » précise Julien Denormandie qui explique s’être « entretenu avec les propriétaires pour que ces logements soient fléchés vers les délogés. » L’État entend ainsi jouer le rôle de catalyseur. Les loyers seront réglés soit par les assureurs, soit par les locataires eux-mêmes, soit via des aides publiques si ces derniers peuvent en bénéficier a complété le ministre. Un loyer qui sera d’environ 10 euros le mètre carré, confie-t-on du côté de la préfecture pour des logements « assez petits, de 16m² pour certains, qui conviennent surtout pour des gens seuls ».

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    MDR « Cette rue prisée des fonds d’investissement immobiliers, et où le taux de vacance est l’un des plus importants du centre-ville » La rue de la République est sinistre Il n’y a que les communicants municipaux pour prétendre que la « gentry » voudrait habiter le Centre-ville Quel en est l’intérêt pour les Sans Difficultés Financières Bruyant à cause de la circulation, pollué à cause des navires de croisière, loin des plages, pavé à outrance, caniculaire en été, glacial l’hiver Le Marché des Capucins ,sa population diverses ,c’est ce qui fait le charme du Centre-ville ! Avant de gaspiller l’argent public en investissant dans des projets qui couteront un pognon de dingue (téléphérique de la Bonne Mère, réhabilitation du Parc Chanot etc.) Gaudin doit investir en priorité dans des projets utiles : réhabilitation de l’habitat indigne et des écoles délabrées

    Signaler
  2. Cuitcuit594 Cuitcuit594

    A ce propos: je cherche désespérément un état des lieux de la rénovation du secteur République, le nombre de logements traités, la proportion de logements sociaux et répartition par type (intermédiaire, social, très social), la typologie des logements tout type traités/ créés, le taux de vacance. Je lis beaucoup d’avis sur l’inefficacité de cette rénovation mais ne trouve aucun chiffre pour en juger. Merci d’avance (un sujet d’article, peut-être????).

    Signaler
    • PromeneurIndigné PromeneurIndigné

      Secret défense ?

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire