100 000 euros d’amende pour le navire de croisière qui utilisait un carburant interdit

Lourd
Bref
Julien Vinzent_
26 Nov 2018 0

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné le capitaine de l’Azura, navire de croisière qui utilisait un carburant interdit lors de son escale à Marseille, en mars dernier (lire notre article). Une décision sans précédent, insiste l’AFP. Comme requis par le procureur, il écope d’une amende de 100 000 euros, dont 80 000 devront être réglés par la compagnie Carnival. 20 000 euros sont à la charge du capitaine. Les trois associations parties civiles, France Nature Environnement, Surfrider Foundation et la Ligue de protection des oiseaux ont obtenu chacune 5000 euros de dommages et intérêts.

Si elle était hors de cause pénalement, la responsabilité pécuniaire de Carnival était en jeu. Surtout, ce jugement confirme la norme en matière d’émissions polluantes du fioul utilisé par un paquebot de croisière, qui était contesté par la défense.

Source : AFP

A la une

Vice-président LR du département, Thierry Santelli loue un taudis à Saint-Mauront
"Péril grave et imminent", "interdit à toute occupation". Ces mots, devenus récurrents, frappent un logement loué par Thierry Santelli, conseiller municipal Les Républicains et...
Manifestants cherchent maire, désespérément
Huit cercueils de carton noir avancent lentement vers l'hôtel de ville marseillais, au son d'une marche funèbre jouée par un saxophone, un tuba et...
Euroméditerranée se projette jusqu’en 2030, avec de nombreuses zones d’ombre
Il est de ces documents complexes aux nombreux acronymes qui découragent d'y plonger le nez. C'est le cas du "Protocole-cadre de partenariat n°V pour l'extension...
L’annulation du conseil municipal repousse encore le débat politique sur le mal-logement
Il y aura bien un rassemblement devant la salle du conseil municipal ce lundi matin. Mais celle-ci demeurera vide. Ce dimanche, le maire de...
Les habitants de Bel horizon craignent de voir leur tour disparaître
Les gilets jaunes flottent aux fenêtres et balcons de cette grande tour inélégante qui sert de fanal de l'entrée de ville, entre Saint-Lazare et...
Le stadium d’athlétisme Miramas, 22 millions d’euros mais pas de projets
Si vous êtes au village de marques, vous n’avez qu’à traverser la rue. C’est à Miramas, dans une zone moitié résidentielle moitié en friche,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire