Aux Crottes, Euroméditerranée rejoue l’éternelle comédie de la concertation publique

Reportage
le 17 Nov 2022
14

Ce mardi, la mairie de secteur des 15e et 16e accueillait un "atelier" destiné à consulter les habitants sur les futurs équipements publics du quartier en cours d'aménagement aux Crottes. Mais les urgences soulignées par les 15 habitants présents sont bien loin des plans dessinés par Euroméditerranée et arbitrés en d'autres lieux.

Des membres du cabinet de concertation et de l'établissement public Euroméditerranée restituent la parole des habitants en maire des 15e et 16e. Photo : B.G.

Des membres du cabinet de concertation et de l'établissement public Euroméditerranée restituent la parole des habitants en maire des 15e et 16e. Photo : B.G.

Même salle, mêmes acteurs, deux ambiances. Ce mardi, Euroméditerranée organisait un “atelier de concertation concernant les besoins en équipements publics” au sein du second périmètre de l’opération nationale, aux Crottes (15e). En mars, dans cette grande salle de la mairie des 15/16, une réunion plénière avait tourné à l’empoignade, avec, au centre des vitupérations, le […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Patafanari Patafanari

    Des vieux et les filous.

    Signaler
  2. GaGa De Marseille GaGa De Marseille

    La pseudo-concertation cache une stratégie de manipulations et d’abus de confiance publiques. L’opération Euromed est une entreprise mafieuse et coloniale. Ses acteurs sont des voyous dont les prédations physiques et psychologiques relèvent de la justice pénale. Merci de pousser les investigations jusqu’à manifester la fabrique des squattes et leurs lots de suites criminelles.

    Signaler
  3. Mars, et yeah. Mars, et yeah.

    Tout cela est un mensonge.

    Une concertation sur un projet urbain global se fait après une première phase d’étude urbaine (type AVP, et même plutôt EP -études préliminaires), qui doit être mise-à-jour en fonction de la restitution de la concertation.

    Là ils concertent alors que :
    – la planification urbaine est déjà établie et délibérée; cette dernière inclut obligatoirement les équipements publics, dont le coût (au même titre que celui des espaces publics) est répercuté sur les opérateurs (ceux qui achètent le foncier pour construire logements et bureaux) via une taxe d’aménagement selon un bilan qui ne peut être modifié que marginalement
    – le projet urbain issu de la planification est, selon le fonctionnement d’EUROMED par quartier (cf le quartier de la tour La Marseillaise qui avait été attribué à CONSTRUCTA), déjà attribué à des opérateurs privés qui sont les seuls à pouvoir modifier la programmation urbaine (les volumétries en l’occurence, pas la SDP totale ni les équipements publics)

    En gros, concerter à ce stade c’est faire croire aux habitants qu’ils ont leur mot à dire. C’est mentir, mener en bateau, appelez ça comme vous le voulez.

    C’est sûrement difficile à croire, mais les opérateurs privés ne sont pour le coup pas des voyous : ils ont remporté il y a déjà un bon moment un appel d’offre selon un cahier des charges issu de la planification urbaine, elle-même validée et délibérée par EUROMED et la Collectivité… et que les élus et EUROMED, les vrais voyous en l’espèce, présentent aux habitants comme encore malléable aujourd’hui à travers cette mascarade de concertation.

    Signaler
    • Assedix Assedix

      Intéressant, merci. 🙂

      Signaler
  4. Brigitte13 Brigitte13

    Combien de milliers d’euros et de francs ont été versés à de nombreux cabinets d’études depuis plus de 20 ans sur ce quartier ? rénovation urbaine, politique de le ville, redynamisation économique…et toujours rien pour les habitants, aucun centime investi concrètement.

    Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Que voulez vous ce type de manifestation fait partie de la panoplie de l’élu(e) au même titre que l’écharpe que la médaille ou que des cérémonies de commémoratives.On fait la réunion.
    Ce qui est excellent, c’est le mimétisme de madame Boulainseur qui une fois dans la place s’applique la même autosuggestion concernant son action.Rien n’a changé bien entendu , mais elle est convaincue “mordicus ” du contraire que grâce à elle les ânes sont devenus des cheveaux de courses.
    Concernant Caradec , son nez , tel Pinocchio , a pris encore 20 centimètres.
    Allez les “gueux” , circulez , il n’y a rien à voir , les zélites marseillaisses s’occupent de vous “On s’habitue à fonctionner avec des manques” , oui cela est vrai et je puis rajouter que l’on s’habitue aussi a la connerie de ces zélus marseillais.Du vent et du flan au profit des promoteurs immobiliers.

    Signaler
  6. Fabienne Fabienne

    Avec la pollution de l’air venant des nombres toujours croissant des paquebots j’ai du mal que des gens vont payer un prix important pour acheter a Euromed et risquer des cancers. Meme pour Vinci ou Bouyges je doute que c’est si evident.

    Signaler
  7. Forza Forza

    Je rappelle quand même le sujet annoncé de cet atelier : “Commerces, services publics, activités de loisirs… Venez partager vos souhaits en matière de services de proximité : commerces, activités de loisirs, services à la personne, services du quotidien… “. Là-dedans il y a des choses qui ne sont pas pliées d’avance et personnellement j’aurais été ravie qu’ils fassent ça sur Euromed 1. On les a suffisamment engueulés parce que ce volet n’avait absolument pas été pris en compte dans l’aménagement sur le premier périmètre.
    Maintenant on peut continuer à casser du Euromed du matin au soir et bien sûr on trouvera toujours de bonnes raisons pour le faire mais je ne pense pas que ça rende service à quiconque : ni aux habitants qui sont déjà là ni à ceux qui viendront.

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      N’oubliez pas ce que disait Coluche “Dites nous ce dont vous avez besoin on vous apprendra à vous en passer”

      Signaler
    • Assedix Assedix

      @forza: merci pour ce rappel. 🙂

      Signaler
    • Citoyen-ne-s-de-marseille.fr Citoyen-ne-s-de-marseille.fr

      La concertation est nécessaire, seulement elle nécessite des moyens financiers et humains.elle ne doit pas se résumer à une réunion dans une salle mise à disposition par la mairie de secteur. C’est à l’échelle du quartier et quartiers limitrophes que cette concertation ou l’avis des personnes auraient du être pris, avec des médias, des supports, des annonces … tout ceci a un coût. Dans l’esprit de la loi PLM, c’est bien le rôle de la mairie de secteur de faire le job. Comment concerter sans apporter de la transparence, de la diffusion des documents. c’est vraiment honteux. Les mairies de secteur ont des reports financiers de plusieurs centaines de milliers d’Euros, celui de la mairie du 15 16 on approche des 2M€ d’argent du contribuable non dépensés … Franchement, plus que son budget annuel … Rien ne change … à ce qu’il parait, la mairie centrale en ligne droite avec son budget d’austérité récupérerait en 2023 une partie du magot… elle est où la démocratie participative ? avec quel budget ? … Bref … faudra penser à interroger Sophie Camard sur son suivi du dossier de la loi PLM, les révélations du Canard d’hier font dire que les choses évoluent sans même que nous soyons informés. Appliquons déjà correctement la loi PLM avec une juste indemnisation des adjoints de secteur (la ville actuelle est du même niveau que Gaudin, alors qu’elle avait la possibilité d’indemniser les adjoints du double de ce qu’ils ont) et laissons les moyens aux mairies de secteur de faire de la vraie concertation à l’échelle des quartiers avec les moyens financiers et techniques dont elle disposent. Mais ça la mairie actuelle a déjà loupé la marche …

      Signaler
  8. Pascal L Pascal L

    “Le quartier des Crottes devrait pourtant compter 20 000 habitants, une fois les programmes de logements bouclés. Largement de quoi nourrir un établissement public même si le collège catholique prévu est attentif à l’accueil des élèves les moins argentés. ”

    Effectivement le collège Arenc Bacchas n’existe plus, il a été remplacé par le collège Rosa Parks bien plus au nord. La cité internationale n’accueillera pas beaucoup d’élèves au niveau collège et ils seront certainement triés. Enfin le futur collège de Provence associé à l’école du même nom dans le 8e fera comme la maison mère : le tri. Quelques pauvres qui travaillent très très bien et qui sont bien sages et ceux que les parents veulent mettre à l’abri des croquants du public, donc, comme pour Lacordaire, un oasis de petits blancs au milieu d’un ensemble de collèges tous classés en “éducation prioritaire”.

    Je l’ai déjà dit dans un autre message : le risque est grand qu’en l’absence de réels services publiques, des retards importants (ou de la suppression) de tout ce qui pourrait rendre le quartier agréable et qui avait été annoncé dans le plan guide (particulièrement la mise en sarcophage de l’A55 et de la passerelle “mode doux” à sa place et le parc) l’attractivité du quartier baisse rapidement de manière très importante entrainant un cercle vicieux (chute des prix, dégradation des copropriétés, départ des propriétaires occupants et arrivée des marchands de sommeil, …) qui a déjà pourri de nombreux quartiers de Marseille.

    Signaler
    • Patafanari Patafanari

      « Une oasis de petits blancs » ! Ou le fantasme du Village d’Astérix et Obélix (ou village gaulois, ou encore village des irréductibles gaulois) !

      Signaler
  9. Jean-Louis MICHEL Jean-Louis MICHEL

    La crise sanitaire et d’une façon plus large l’évolution du travail ont rendu inutile de nombreux immeubles de bureaux tel que ce l’on trouve aux Docks ou encore a la Tour La Marseille. Il est grand temps que l’on transforme ces artefacts en logements destinés a des particuliers.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire