Au tribunal, les néonazis, l’arsenal et le “folklore”

Actualité
le 14 Déc 2022
2

Trois néonazis membres de Blood and Honour Hexagone comparaissaient devant le tribunal de Marseille pour "participation à un groupe de combat". Jusqu'en 2015, le groupuscule rassemblait des individus de toute l'Europe dans des soirées où se mêlaient MMA, bières, rock anti-communiste et saluts nazis.

Le tribunal judiciaire de Marseille a accueilli les deux journées d'audience. (Photo : TB)

Le tribunal judiciaire de Marseille a accueilli les deux journées d'audience. (Photo : TB)

“On était dans un cadre privé entre des gens qui partagent les mêmes opinions”, tente à la barre Loïc Delboy, le chef du groupe. Et cette idéologie commune se caractérisait par les saluts nazis et les chants à la gloire du IIIe Reich, monnaie courante lors de ces réunions. “Cela faisait partie du folklore”, glisse […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. vékiya vékiya

    une salle brochette de tordus

    Signaler
  2. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    Il est surprenant que ces triste sires défenseurs autoproclamés de l’identité française, emploient l’anglais pour se désigner ! À l’évidence ils ne sont pas à une contradiction près !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire