Photo à tout prix

Idées de sortie
le 8 Oct 2016
0
Polyptyque - Plage de Suzanne Hetzel

Polyptyque - Plage de Suzanne Hetzel

Pour une fois qu’on peut repartir avec les œuvres d’une expo, il ne faudrait pas s’en priver ! Depuis la mi-septembre, les Ateliers de l’Image proposent une expo-vente de photographie contemporaine au cœur de la Joliette.

Après vingt ans d’existence, et autant d’années de présence photographique, d’actions artistiques et pédagogiques au cœur de Marseille et d’ailleurs, l’association Les Ateliers de l’Image (dirigée par Erick Gudimard) s’est lancée dans un nouveau projet d’envergure : doter (enfin) la ville de Marseille d’un centre photographique. L’ouverture est programmée pour 2017, à l’occasion du prochain Printemps de l’Art Contemporain…

Pour finaliser le projet et participer au financement des travaux de réhabilitation de cette prochaine pépite culturelle et marseillaise, l’association s’est entourée d’une équipe de choc. Pas moins de trente-cinq photographes, et pas des moindres (pour la moitié made in Bouches-du-Rhône), ont répondu présents et se sont engagés pour la concrétisation de ce lieu tant attendu. Ils ont généreusement offert quelque quatre-vingt seize œuvres qui sont actuellement exposées à l’occasion de l’exposition Polyptyque et sont, par la même occasion, proposées à la vente.

Tous les bénéfices viendront alimenter l’exaucement du futur centre. Une vente aux enchères a déjà eu lieu fin août dernier en amont de l’ouverture de l’exposition. Si quelques œuvres ont déjà trouvé acquéreur, il en reste donc encore à découvrir et à admirer sur place, voire à s’offrir. Parmi elles, un cliché camarguais de Suzanne Hetzel qui fait écho à la série Western Camarguais des Rencontres d’Arles, tout juste clôturées.

Les photos achromes d’Olivier Rebufa saisissent également par leur beauté dont se dégage une sérénité presque troublante. On note aussi une image extraite de la série Waterfront d’André Mérian, qui dévoile avec élégance le processus de ré-urbanisation des zones portuaires en Turquie… Un seul mot : splendide. Parce que Polyptyque propose aux visiteurs, ou aux futurs investisseurs, un voyage stylistique autour des univers de cette myriade d’œuvres, il y aura forcément des coups de cœur.

Bernard Plossu est également de la partie, aux côtés de Valentine Vermeil, que l’on avait aperçue l’an dernier à la Friche Belle de Mai. Une touchante et généreuse marque d’engagement spontané de la part de ces professionnels de la photo et amis des Ateliers de l’Image. L’ensemble de l’exposition prédit sans aucun doute la qualité du nouveau lieu photographique à venir.
C’est le moment d’aller faire des bonnes affaires. Petit scoop : la galerie prévoit une soirée spéciale pour la vente finale. Des découvertes hors catalogue sont à prévoir… D’ici là, rien n’empêche d’aller faire un tour du côté de chez Polyptyque pour le simple plaisir des yeux. Parce que ça, ça n’a pas de prix.

Astrid Börner

Polyptyque : jusqu’au 14/10 aux Ateliers de l’Image (74 rue de la Joliette, 2e). Rens. : 04 91 90 46 76 / www.ateliers-image.fr/

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire