Faire respecter et restaurer l’ancien rempart de Marseille

Pétition
Change.org
18 Nov 2016 1

Jean-Noël Bévérini est membre de l’académie de Marseille et féru d’histoire locale. Il n’en méconnaît pas moins les nouveaux ressorts de la mobilisation sur le internet. Ainsi vient-il de lancer une pétition pour change.org afin que soit préserver et restaurer l’ancien rempart de Marseille, érigé en 1666, dont on trouve de précieux vestiges le long du boulevard de la Corderie. Déjà, il avait réussi à sensibiliser les Marseillais quant au devenir incertain de la tour des Catalans.

Malgré une longue bataille judiciaire des riverains, le terrain qui longe le rempart fait l’objet d’un vaste projet immobilier. Jean-Noël Bévérini souhaite et espère que ce rempart fasse l’objet d’une campagne de fouilles dans le cadre de l’archéologie préventive, non pas seulement en sa qualité de précieux témoin du Marseille de Louis XIV mais surtout parce qu’il pense que le site doit conserver des vestiges des cordiers qui avaient installé leurs quartiers en appui du fameux rempart : « Nos cordiers marseillais, dont l’Art est réputé, le trouvent tout le long du nouveau rempart, confortent leurs maisons sur son flanc et filent leur chanvre qui, après commettage, fera le tour de la terre bien plus que notre Canebière (où poussait le chanvre !) »

Une école gratuite classée ZEP dès 1706

De la même façon, il souligne que dès 1706, une école gratuite est installée là. Il s’agit de « la première école délivrant à Marseille un enseignement totalement gratuit aux enfants des familles défavorisées. Elle est l’œuvre de Jean-Baptiste de La Salle, fondateur de l’Institution des Frères des Écoles chrétiennes. Les cours ne sont plus délivrés « en individuel » mais « par classe » et non plus en latin mais en français. »

Tout ceci rend nécessaire une campagne de fouilles au-delà du « diagnostic archéologique » déjà lancé. Il souhaite également que le rempart soit restauré en ce 350e anniversaire. Il adresse sa pétition à l’adjointe à l’urbanisme, Laure-Agnès Caradec, à la maire de secteur, Sabine Bernasconi et au directeur régional de l’archéologie, Xavier Delestre.

Retrouvez la pétition ici.


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. HappyHappy

    « Il n’en méconnaît pas moins », voilà une tournure bien compliquée qui signifie au final, si je ne m’abuse, « il ignore » – soit un contre-sens. Je n’en méconnais pas moins l’intérêt de sa démarche et de la note de blog 😉

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire