Marsactu fête son anniversaire !

Blog de l'équipe
L'équipe de Marsactu
3 Avr 2018 5

Vous les avez vu fleurir sur le site, dans les newsletters et les réseaux sociaux, ces petites bannières où une pièce d’un euro cohabite avec le gabian de Marsactu. Notre journal en ligne célèbre, depuis quelques jours et jusqu’à la mi-avril, son anniversaire ! Des festivités qui s’accompagnent de cette offre d’abonnement à un euro le premier mois.

Mais que marque-t-on exactement avec cet anniversaire ? La période choisie fait écho au 3 avril 2015. Il y a trois ans jour pour jour, cinq journalistes obtenaient le rachat du titre pour lequel ils travaillaient et clamaient “Marsactu vivra !” À la barre du tribunal de commerce, nous avions défendu un projet éditorial, économique et mis l’accent sur les perspectives de (re)création d’emplois, dans un secteur sinistré. En tant que patrons de presse, c’est une fierté collective que d’avoir rempli cette part du contrat, avec six salariés à l’heure actuelle.

Il faudrait quE NOS LECTEURS soient au moins deux fois plus nombreux pour atteindre notre équilibre et souffler beaucoup d’autres bougies.

Bien sûr, nous aurions aussi pu fêter en janvier les 8 ans de la toute première publication de Marsactu (à l’époque Marsinfos). Mais pour notre équipe, cette période du 3 avril 2015 symbolise le début d’une nouvelle page. Désormais propriété de sa rédaction, Marsactu bascule alors vers un modèle sur abonnement, sans publicité, sans subventions des collectivités locales. Et toujours intransigeant sur son indépendance comme le rappelle notre fier gabian, qui devient l’emblème du journal.

En 2015, cette aventure s’est écrite avec nos lecteurs et soutiens, lors de réunions à la Bo[a]te, au théâtre de la Comédie ainsi que via une “co-construction” en ligne. En 2018, c’est avec nos 45 nouveaux actionnaires, dont Mediapart, que nous la poursuivons, en attendant une association de soutien en cours de constitution.

Mais si Marsactu vit avec et de sa communauté de lecteurs, celle-ci reste encore trop restreinte pour garantir l’équilibre de ce projet. Avec près de 2000 abonnés, nous sommes en train de montrer que ce modèle économique peut s’installer à l’échelon local. Il faudrait qu’ils soient au moins deux fois plus nombreux pour atteindre notre équilibre économique et souffler de nombreuses autres bougies.

Nous ne dévierons pas de notre ligne, c’est donc vers nos lecteurs, actuels et futurs, vers les hommes et les femmes attachés au pluralisme de la presse locale, vers celles et ceux qui sont convaincus de la nécessité de journaux d’enquête que nous nous tournons. Alors, oui, pour son anniversaire, notre site se pare de bannières promos avec toujours un seul et même message : abonnez-vous (c’est par ici), faites abonner vos amis à Marsactu (un petit kit spécial est dispo là pour vous aider à les convaincre) !

Julien Vinzent, pour l’équipe de Marsactu


A la une

Total redémarre La Mède avec un modèle économique encore fumeux
Habemus Total. Une fumée s’envole dans le ciel de Châteauneuf-les-Martigues. Elle est noire et fait office d’annonce pour les riverains : la Mède redémarre...
L’ouverture nocturne de la plage des Catalans revient à la barre du tribunal
Sera-ce la bonne ? Une décision de la cour administrative d'appel est sur le point d'influencer le devenir de l'apéro-les pieds-dans-l'eau-d'un-coup-de-vélo. C'est en tout...
Malades de la pollution à Fos : “Les personnes peuvent aussi être expertes de leur corps”
L'équipe du projet de recherche Epseal vient de dévoiler le deuxième volet de son étude. En 2017, ces universitaires franco-américains lancent un pavé dans...
Les États généraux de Marseille oscillent entre contre-pouvoir et stratégie électorale
"Quitte à mettre les pieds dans le plat je vais le dire : je veux qu'il y ait un homme ou une femme issue...
Maryse Joissains : “Les procès, tout ça, cela a été fait pour m’empêcher d’être candidate”
Élue depuis 2001, la maire Les Républicains d’Aix-en-Provence a annoncé à Marsactu son désir de briguer un quatrième mandat. À 76 ans, et malgré...
Trois immeubles menacent ruine et ferment une station de métro jusqu’à nouvel ordre
La place Jules-Guesde vibre de son activité habituelle, ce jeudi matin. Les turfistes cochent les cases autour du kiosque central. Quelques chibanis cherchent l'ombre...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Félix WEYGANDFélix WEYGAND

    Joyeux anniversaire Marsactu ! prochaine étape on fêtera le 10 000e abonné-e-s !

    Signaler
  2. Victor SolalVictor Solal

    Bon et heureux anniversaire Marsactu. Que cette nouvelle année soit celle de tous vos succès et qu’elle double vos abonnés 😉. Amitiés

    Signaler
  3. l'an 23 après JCGl'an 23 après JCG

    Très heureux anniversaire Marsactus et à toute la dynamique équipe

    Signaler
  4. PromeneurIndignéPromeneurIndigné

    Félicitations et longue vie Vous êtes indispensables face à la “bonne’ presse !

    Signaler
  5. Dark VadorDark Vador

    Je me joins très volontiers aux lecteurs de Marsactu : BON ANNIVERSAIRE!!! 🙂

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire