Marsactu condamne les menaces du maire d’Allauch Roland Povinelli contre un journaliste

Blog de l'équipe
L'équipe de Marsactu
8 Avr 2019 0

Un journaliste de La Marseillaise, Sylvain Fournier, dit avoir été insulté et menacé par le maire d'Allauch Rolland Povinelli. Cette conversation téléphonique faisait suite à une série de révélations du journaliste sur les municipales 2014. Marsactu condamne avec force ces pressions visant à s'opposer à un travail d'enquête.

“Je vais te crever”. La rédaction de Marsactu a pris connaissance avec stupeur et indignation des menaces du maire d’Allauch Roland Povinelli à l’encontre d’un journaliste de La Marseillaise. Nous tenons tout d’abord à lui témoigner notre soutien.

Notre confrère Sylvain Fournier a porté plainte à l’encontre de Roland Povinelli, une décision dont nous saluons la nécessité. En tant que journal local d’investigation, cette affaire nous interpelle naturellement : comment un élu a-t-il pu se croire autorisé à proférer de telles menaces ?

Selon la retranscription de la conversation, Roland Povinelli, ancien sénateur des Bouches-du-Rhône et maire d’Allauch depuis 44 ans, a semble-t-il considéré qu’il était intouchable : “Je suis pas n’importe qui, tu devrais te renseigner mon petit si tu veux vivre vieux !” Doublées d’injures homophobes, ces pressions sont inadmissibles et visent à entraver un travail d’enquête d’autant plus légitime qu’il porte sur des sujets d’intérêt général (la campagne électorale de 2014 et la vente d’un domaine public emblématique à un promoteur).

“L’attitude de Roland Povinelli témoigne d’un état de délabrement de la démocratie et renforce l’importance d’une presse libre”, a réagi le syndicat CGT de La Marseillaise. En écho, Marsactu réaffirme le droit des journalistes à enquêter librement sur les acteurs politiques, les institutions et tous les pouvoirs. Notre rédaction s’associe donc au communiqué du Club de la presse Marseille Provence, qui “condamne toutes formes d’intimidations à l’encontre de nos métiers”.

Loading

A la une

Élus et policiers municipaux plébiscitent les caméras portatives qui ne filment jamais
Les policiers municipaux de Marseille, de Venelles ou encore de Saint-Martin-de-Crau vont pouvoir redevenir vidéastes. Le 16 avril, le préfet de police des Bouches-du-Rhône...
[Document] Dès 2016, une étude comptait 1100 logements très dégradés à la Belle-de-Mai
Y a-t-il un tiroir spécial où la Ville range ses études urbaines ? Un tiroir avec la particularité d'avaler la clef avec laquelle il...
Marseille manque-t-elle de bureaux ? Le vrai du faux
Vœux de début d’année, inauguration, bilan….. À chaque sortie devant les journalistes,  Jean-Luc Chauvin l'assure : "Marseille manque de bureaux pour accueillir des entreprises...
La fille de Zineb Redouane demande le dépaysement de l’enquête
Quatre mois et demi après le décès de Zineb Redouane à Marseille, Yassine Bouzrou, l’avocat de sa fille Milfet, a contesté le 15 avril sur France...
Au squat Saint-Just, après quatre mois d’accueil, la menace de l’expulsion s’accentue
Le squat Saint-Just a gardé ses airs de petite communauté joyeuse autogérée, mais l'effervescence n'est plus la même. Les 4 et 5 avril, la...
L’architecte du Vélodrome version 98 ne peut faire valoir ses droits sur le stade
Le post-scriptum de l'enrhumoir ou le testament d'une corolle. Il y a un an, Marsactu révélait que l'ancien architecte du stade Vélodrome, Jean-Pierre Buffi,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire