Les nouveaux sauvages

Idée de sortie
Journal Ventilo
29 Mai 2019 0

Pour les beaux jours, l’équipe du festival Les Cancans réinvestit le Square Labadié avec une quinzaine de propositions « sauvages » allant de la poésie sonore à des spectacles-concerts, en passant par de la performance documentaire et du cirque. Le tout concocté avec l’aide précieuse des habitant.e.s du quartier des Réformés.

Cette année, les Cancans seront « sauvages » et Radio BAM, encore au rendez-vous : fidèle partenaire du festival et tisseuse de liens, elle jouera les maîtres de cérémonie tout au long du week-end pour animer les pauses entre les spectacles. Manipulateur extravagant, clown acide et musicien déjanté, Marc Prépus ouvrira les festivités avec son spectacle Machine émotionnelle. Ce show, qu’il qualifie de « hip-hop électro-ménager de l’amour et du foutre », met en scène un défilé de situations plus loufoques les une que les autres : « C’est une histoire d’amour entre un panda et son humain, c’est un éléphant lumineux avec une casquette rose. »

Récupérateur d’objets insolites, et spécialiste du toy-bending, il bricole ses performances provocantes et sauvages, toujours accompagné de son chien, Croûte : « Machine émotionnelle, c’est le sacre de Croûte, roi des chiens. » Le lendemain, Jérôme Coulloud, du collectif Les Trois Points de Suspension, s’attaquera avec sarcasme à La Grande Saga de la Françafrique, de 1958 à aujourd’hui. Dans ce conte lugubre, les puissants de la Ve République sont passés au peigne fin, de De Gaulle, dans son rôle de catalyseur maléfique épaulé par le secrétaire aux affaires africaines Jacques Foccart, à Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

Le comédien nous embarque sur le chemin de cette histoire sans fin avec une audace fulminante. Après cette belle leçon d’histoire, on pourra notamment suivre les Leçons impertinentes (dimanche 2 juin à 16h, hors les murs) menées par Zou (compagnie Le Thyrase), une sorte de pédagogue de rue qui interpelle, questionne le public autour de sujets qui dérangent parfois. Ici, elle décortique la langue et se demande pourquoi un seul terme existe pour définir tous les amours que nous éprouvons, celui pour « son animal de compagnie, pour ses amant.e.s, ses amoureux.ses, son plat préféré, une nouvelle robe… »

En maîtresse décalée et burlesque, Zou décline ses leçons sur l’amour au public confiné dans un salon ou une chambre prêtés par un habitant du quartier. À 16h30, dans le Square, chacun sera invité à exprimer sa propre sauvagerie via une scène sera ouverte à tous.tes, un moment de partage et d’appropriation du territoire cher aux organisateurs des Cancans.

Fiona Bellime

Les Cancans : du 31/05 au 2/06 au Square Labadié (1er). Rens. : https://lescancans.jimdo.com/

Le programme complet du festival Les Cancans ici
https://www.journalventilo.fr/agenda/festivals/70979/festival-les-cancans


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire