Les arts frenchies

Idée de sortie
Journal Ventilo
15 Mar 2019 0

Un festival de musique qui honore notre merveilleuse langue française tout en rassemblant les générations et les publics, artistes émergents et têtes d’affiche, qui fabrique du lien et prend le temps de réfléchir à la musique de demain, il n’en existe qu’un. Avec Le Temps offre un panel de curiosités musicales autour des expressions francophones dans des lieux iconiques de Marseille. Et surprise, pour cette nouvelle édition, la manifestation a traversé l’Atlantique pour dénicher des pépites chez nos cousins québécois. L’heure est à l’ouverture sur les talents internationaux. 

Lydia Képinski- Etienne Dufresne

Le festival s’investit pleinement dans ce que l’on appelle le développement artistique, en proposant une cascade de concerts, d’apéros, d’ateliers pour les minots (Ma Classe Chanson des Francofolies de La Rochelle), de rencontres professionnelles, de douces promenades sonores, sans oublier les coups de cœurs des éditions passées qui reviennent par fidélité.

Vive la scène québécoise libre ! Non, il n’est pas question de réentendre Pour que tu m’aimes encore. Les temps changent et la scène québécoise, avec. Pour en avoir le cœur net, on vous conseille vivement d’aller découvrir trois artistes qui se risquent à une écriture nouvelle, composant inévitablement un dialogue entre la France et Montréal. À commencer par Lydia Képinski au Cabaret Aléatoire le 14, c’est gratuit, délicieux et pétillant de poésie pop ! Puis Choses Sauvages le 16 au Makeda, pour un alliage entre new wave, funk, R&B, électro-pop et une touche disco pour ambiancer la salle juste avant Voyou. Toujours au même endroit, si vous aimez Arcade Fire, vous ne serez pas déçus par le trio Paupière, qui partagera la scène avec Terrenoire dans le cadre de la scène découverte.

Chanceux celles et ceux qui auraient loupé le concert de Thérapie Taxi en décembre dernier, puisqu’une séance de rattrapage est prévue le 12 au Silo à l’occasion de l’ouverture des festivités. Soirée pop énervée sur fond électronique assurée également par Sein et Suzanne, qui s’adonnent à des chorégraphies bigrement sportives !

Poumon du festival selon Olivier Jacquet, Monsieur InterneExterne, l’Espace Julien ouvre son cœur à la féminité avec Minuit et Pomme, en co-plateau avec l’Aixoise Clara Luciani, récemment récompensée aux Victoires de la Musique. Attention, c’est complet ! Mais si vous êtes curieux d’apprécier Les Femmes dans la création musicale, vous pourrez assister au vernissage proposé par la SACEM le 9 mars à l’Alcazar, qui se clôturera par le showcase de Mâle, un projet paradoxalement très féminin.

Parce qu’Avec Le Temps a le souci d’équité, le festival met également en exergue les talents masculins : Flavien Berger et ses chansons expressives à Contre-Temps, accompagné du  coup de cœur de l’an passé, Malik Djoudi, et de Muddy MonkAmoureux du hip-hop 90’s, prenez sans réfléchir la direction du Dock des Suds le 16. Vous constaterez avec plaisir que L’Or du Commun, Gringe et Colombine (collectif rennais autogéré et autoproduit) innovent en la matière.

Habituellement accompagné de son guitariste, Iraka (artiste maison que l’on ne présente plus) performera au Waaw avec la violoncelliste Marine Rodallec, puis donnera la réplique à Dario au flow aiguisé et à la plume qui détonne, tandis que les incontournables Radio Elvis se poseront à Martigues au Théâtre des Salins. La Mesón, lieu de fabrique du Off tant aimé par la direction du festival, proposera une étape chaleureuse du Parcours Chanson en compagnie de De la Crau.

Le petit plus du festival : trois exquises balades sonores qui risquent de sacrément réjouir vos oreilles et vous apprendre secrets et autres curiosités décalées. Il vous suffira pour cela de poser un casque sur vos oreilles et de vous laisser guider au son des voix poétiques et romantiques de Fred Nevché, Yves Jolivet et Clara Luciani…

Zut ! La date de Bertrand Belin au Merlan affiche complet, seuls les prévoyants auront la chance de l’entendre Sur le cul chanter ses Nuits bleues et ses Choses nouvellesDepuis sa première édition en 1999, le festival a fait son bonhomme de chemin et pérennise incontestablement la transmission de l’amour des mots, impulsant une réflexion sur les trajectoires futures des artistes francophones en devenir. La riche programmation orchestrée par la SAS Concerts, avec pour maestro Xavier Decleire (La  Maroquinerie, Le Printemps de Bourges), s’avère une fois de plus pointue, sensible et intelligente, au point que les partenaires ne cessent d’affluer d’années en années, à l’instar du public, toujours plus nombreux.

Comme le dit si bien Denis Laroussinie, fondateur du festival qui, avec le temps, fait toujours partie de la famille, « C’est reparti pour vingt ans ! » C’est tout ce qu’on leur souhaite.

Cerise Steiner

Festival Avec le temps : du 12 au 17/03 à Marseille et alentours. Rens. : www.festival-avecletemps.com/

Le programme complet du festival Avec le Temps ici


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire