Le feu aux planches

Idée de sortie
Journal Ventilo
5 Juil 2019 0

Pour la cinquième année consécutive, l’Andalousie fait escale à Aubagne. Sous la houlette de Juan Carmona, les Nuits Flamencas nous offrent une orgie de festivités. Zoom sur les génies qui percutent les planches… 

Tapas, cinéma, peinture, photo, ateliers… une proclamation tout autour de la danse et de sa musique : le flamenco ! L’évènement de référence ouvre ses portes avec une soirée jazz en partenariat avec Marseille Jazz des Cinq Continents. Pour cette seule soirée payante, deux têtes d’affiches exceptionnelles viendront fouler les planches du Théâtre Comœdia : Juan Carmona en personne, et en quartet, pour une version moderne du jazz flamenco. Adulé et détenteur de nombreux prix, le guitariste virtuose sera accompagné par Domingo Patricio à la flûte, El Bachi à la basse et Kike Terron aux percussions. Un spectacle qui s’annonce grandiose, rempli de rythmiques et d’expérimentations qui font sa marque de fabrique. Le fervent et brillant pianiste David Peña Dorantes démontrera quant à lui la majesté de cette culture de cordes avec un spectacle réunissant de nouvelles perspectives et une créativité illimitée. Une autre vision du flamenco nous sera offerte, accrochant tous nos sens grâce à Javier Moreno à la contrebasse, Javi Ruibal à la batterie et l’incandescente danseuse Leonor Leal en invitée. Une soirée riche en couleurs sévillanes.

Vendredi soir, on retrouvera le Ballet Flamenco de Andalusia avec Naturalmente Flamenco sur la grande scène de l’Esplanade de Gaulle. Sincère et authentique, cette création partage talentueusement son art inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Un ballet de pointures, dont le pas sera mené par Ursula Lopez. De son côté, Juan Carmona représente une véritable incarnation du flamenco actuel. Avec sa propre compagnie, il transmet tout ce qui l’habite à travers la création Impetu’s. La fête battra son plein avec Giraldillo et son Bal Sévillan, dans l’ambiance des férias. « C’est un peu comme si la voix du cantaor prenait corps, grâce à un mystérieux ensorcellement, dans une ardente figure humaine », explique le spécialiste Luis Lopez Ruiz. Tout est dit.

Zac Maza

Les Nuits Flamencas : du 4 au 6/07 à Aubagne.

Renseignements : www.lesnuitsflamencas.fr


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire