La pudeur de la Rue Curiol

Billet de blog
par Lagachon
le 24 Fév 2015
1

Qui ne connait pas la Rue  Curiol ? Cette perpendiculaire de la Canebière remonte à la Plaine, encadrée par Maupetit et un Tabac en bas et par le Petit Nice et les Marraîchers en haut, elle accueille depuis de nombreuses années des prostituées, elle est même bien connue pour ça, et notamment pour les transsexuels. Les habitants du quartier ont l’habitude de les croiser, soit dans la rue Curiol, soit dans les environs (Scénac, Bibliothèque, Thiers, Messerrer). Un excellent documentaire réalisé par un étudiant de l’Université d’Aix-Marseille vient d’être mis en accès libre sur Youtube, on y rencontre trois femmes aux trajectoires émouvantes, au destin lié à celui de cette rue en plein changement, un bout d’histoire du centre-ville de Marseille raconté en 34 minutes.

Quel destin que celui de ces trois transsexuels polynésiens devenus prostitués à Marseille, dans la Rue Curiol ! Et quel documentaire que celui-là, 34 minutes de plongée dans cette rue si familière et dont on ne sait finalement pas grand chose. La caméra de Julian Ballester nous emmène à l’intérieur de ces immeubles dont on ne voit généralement que les chaises à  l’entrée, elle saisit avec une grande pudeur un peu du quotidien de Touria, Joséphine et Dominique, mais surtout leur histoire et leurs questions sur la transformation du quartier.

Le documentaire est extrêmement touchant parce qu’il permet de parler des problèmes sans chercher à nous tirer la larme, on est bien loin du procès du Carlton de Lille et de la vulgarité dégueulasse d’un Dodo machintruc.

Et puis c’est aussi l’histoire de Marseille, qui comme tous les ports a une relation complexe à la prostitution. Impossible de ne pas voir dans la Rue Curiol – par sa concentration et la sécurité qu’elle procure (d’après une des prostitués interrogés) et les bars qui y subsistent – la dernière incarnation du quartier réservé. La prostitution ne disparaîtra pas avec les travaux de la rue Curiol, elle existe déjà ailleurs dans une forme autrement plus violente. C’est ce type de prostitution là qui tend à disparaître, sans que les travaux y soient pour quelque chose comme le souligne une prostitué dans le documentaire : “même s’ils avaient l’intention de nous faire arrêter ça, ils n’auraient pas besoin, on va s’arrêter toutes seules, on est toutes vieillissantes”.

Regardez le ! Ce n’est pas tous les jours qu’un documentaire traite avec autant de talent et de pudeur d’un sujet aussi marseillais que la Rue Curiol.

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Babu rédio mkonwé Babu rédio mkonwé

    Mon commentaire sera aussi simple que ce docu BRAVO.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire