La mélodie du Bon Air

Idée de sortie
Journal Ventilo
24 Mai 2019 0

Pour sa quatrième édition, le festival Le Bon Air reprend ses marques à la Friche pour trois jours rythmés au son de l’électro house. Pas moins de quarante cinq artistes feront vibrer les Marseillais sur cinq scènes différentes.

Manu Le Malin.

L’événement est porté par l’agence événementielle Bi:Pole, fondée en 2010 par Julia Cappelle et Cyril Tomas-Cimmino. Le Bon Air fait honneur aux musiques électroniques au cœur de la cité phocéenne. Quel endroit plus adéquat que la Friche pour cet événement ? En effet, l’ancienne usine de la Seita est devenue un repaire pour les amoureux de l’art et un terrain de jeu idéal pour la musique électro. Les différents artistes programmés prendront plaisir à investir plus de 10 000 m2 à travers des sonorités aussi aériennes que brutes de décoffrage.

Cette année, les bouchées doubles ont ainsi été mises pour offrir aux Marseillais des moments flamboyants acoustiquement et esthétiquement parlant. Plusieurs nouveautés sont à prévoir, à commencer par deux nouvelles scènes : la Warehouse et la Boule à facettes. Cette dernière, située sur le parvis du toit-terrasse, permettra à la foule de faire de cet immense espace à la vue imprenable sur Marseille sa piste de danse. Citons par exemple le duo Mount Kimbie à la renommée mondiale, qui s’y produira le premier soir. Les autres scènes, la Ballroom et la Boîte, accueilleront une flopée d’artistes non moins réputés. Liste non exhaustive des talents de la scène internationale : l’avant-gardiste allemande Lena Willikens, le dj français Manu Le Malin ou encore le dj post-punk Miley Serious.

Semblant plus hétéroclite que jamais, le festival met également un point d’honneur à faire apparaître dans sa programmation une parité hommes-femmes. Forte d’un carnet d’adresses riche et éclectique, Bi:Pole se veut sélective et confie également sa scène aux artistes en développement qui œuvrent dans la politique culturelle. Assumant fièrement ce visage alternatif et passionné, l’événement plaira incontestablement aux puristes tout comme aux amateurs curieux. Les talents de la région tels que Shlagga du Metaphore Collectif et Glitter seront également de la « party » pour clôturer le festival. La musique de toutes ces pointures sera sublimée par un système son dernier cri, chaque scène étant équipée de Funktion-one.

Enfin et pour la première fois, le Bon Air ne sera pas synonyme uniquement de frénésies nocturnes. Après deux longues nuits de fête, la Friche ouvrira ses portes en journée le dimanche, invitant ainsi petits et grands aficionados de musique sur machine à profiter de l’événement d’une manière plus douce. Performances, vidéos et nombreuses surprises confirmeront l’aspect incontournable du festival.

Saïda Boulkaddid

Le Bon Air : du 24 au 26/05 à la Friche La Belle de Mai (41 rue Jobin, 3e). Rens. : www.le-bon-air.com


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire