Construire ensemble le meilleur pure player marseillais du monde

Billet de blog
le 8 Juin 2015
0

Marsactu manque à de nombreux marseillais, en tous cas Marsactu me manque mais nous avons depuis quelques jours l’occasion de les aider à revenir. Depuis près d’une semaine, 5 journalistes et un entrepreneur du numérique ont monté un appel de fonds pour réunir de quoi relancer le site à la rentrée. C’est maintenant à nous de jouer pour que l’actualité à venir ne nous soit pas seulement racontée par le prisme d’une amicale bouliste ou d’un apparatchik communiste. Et en plus, tous les contributeurs seront invités à co-construire le futur nouveau Marsactu. Il ne tient qu’à nous tous de bâtir le meilleur pure player marseillais du monde.

Il y a de nombreuses raisons de transformer son soutien de principe au pluralisme, à la ligne éditoriale de Marsactu, à un journalisme du 21ème sicèle… en un soutien financier à partir de 5€ (ils nous ont facilité les choses). La levée de fonds se fait sur Ulule et est plutôt bien parti mais ce n’est pas une raison pour ne pas y participer, même modestement. Ne serait-ce que pour la satisfaction d’en être, car tout contributeur devient co-constructeur du nouveau Marsactu.

Quel modèle pour le nouveau Marsactu ? 

Le nouveau Marsactu s’inspire de l’ancien « ce que nous avons fait hier est la garantie du socle de ce que l’on fera demain » expliquait la rédaction réunie à la Boate pour présenter l’appel d’offre. Un autre aspect ne sera pas négociable, ce nouveau Marsactu sera accessible par abonnement, ça me semble indispensable pour envisager bâtir un modèle viable. Comme dans tous les secteurs, la qualité ne peut jamais être gratuite.

A partir de ce socle, c’est à nous de faire des propositions ou de réagir aux propositions qui nous serons faites. La rédaction garantie à tout contributeur qui le souhaite d’être associé à toutes leurs réflexions (projet éditorial, périmètre géographique, tarifs, fonctionnalités du site, application mobile, etc.). Pour ma part, j’ai déjà répété que je rejoindrais très volontiers un espace blogging marsactu s’il existait, et je sais que d’autres seraient partant. Il y a sûrement des choses à faire sur l’implication des abonnés, ou le partage d’informations, la place ou l’absence de publicité.

La levée de fonds est fixée à 25 0000€ minimum pour être efficace, mais ils annoncent déjà qu’à 35 000€ ils pourraient financer une campagne de communication afin de toucher de nouveaux lecteurs, mais aussi avoir de quoi commander des reportages inédits à des « plumes » extérieures à la rédaction.

Faire découvrir Marsactu pour qu’il puisse durer

Comme toujours sur les plateformes de crowdfunding, chaque soutien correspond à certaines contreparties. Ici, elles comportent toutes un abonnement (de 2 semaines pour 5€, 1 mois pour 15€…jusqu’à un abonnement à vie pour 5000€).

A partir de 50€ de soutien il est possible de faire découvrir Marsactu à une ou plusieurs personnes pour une durée variable, je pense que c’est une contrepartie très intéressante et qui me permet d’aborder un point important : ce soutien maintenant est important mais c’est le nombre d’abonnés et de réabonnements permettra au site de durer.

Ils disaient lors de la présentation qu’ils se donnaient 2 à 3 ans pour avoir les 5000 abonnés qui leur permettraient d’être à l’équilibre. Ils ont pour l’instant 292 contributeurs sur la page de levée de fonds, on peut imaginer qu’ils arrivent à 500 ou 600 d’ici la fin, et qu’au moment du lancement des abonnements ils arrivent à séduire 2 000 personnes la première année sur les 150 000 qui fréquentaient le site tous les mois. Il est ensuite crucial d’élargir la base de lectorat pour arriver à 5 000 et donc pour les abonnés d’en parler, de faire s’abonner. Je proposerai un système de parrainage où tout abonné qui en ramène un obtient un mois gratuit pour les deux car Marsactu reste trop souvent cantonné à un lectorat de centre-ville / quartiers sud plutôt CSP+. Sans toucher au-delà de ce lectorat, ils ne pourront survivre qu’en ayant des abonnements élevés, ce qui les couperaient mécaniquement d’un lectorat plus modeste.

Marsactu a besoin de nous tout de suite en donnant quelque chose, demain en les aidant à bâtir le meilleur pure player marseillais du monde, et ensuite en expliquant à tous les marseillais que l’on connait qu’il serait stupide de ne pas s’abonner au meilleur pure player marseillais du monde. Ce n’est qu’en étant acteurs du nouveau Marsactu que nous assurerons sa pérennité. D’ailleurs, pour qu’il ne soit jamais possible de vendre le meilleur pure player marseillais du monde sans que les lecteurs les plus impliqués soient consultés, j’aimerais bien que l’équipe nous propose rapidement une société des lecteurs ou quelque chose dans le style pour que les plus impliqués le restent à tous les niveaux 😉

Allez, bon courage et continuez à bien nous informer.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire