À La Provence, la CMA-CGM revoit déjà ses engagements

Info Marsactu
par Jean-Marie Leforestier & Coralie Bonnefoy
le 24 Jan 2023
18

En refusant d'indexer les salaires sur l'inflation comme il s'y était engagé, le nouveau propriétaire du quotidien jette le doute sur les promesses qu'il avait formulées auprès des salariés du journal. Une assemblée générale de la rédaction est convoquée ce mardi.

Siège du journal la Provence (Crédit : Tom Bertin)

Siège du journal la Provence (Crédit : Tom Bertin)

C’est un mouvement parti de la base, une envie spontanée de ne pas laisser l’actionnaire revenir sur ses engagements sans réagir. À la mi-journée ce mardi, les journalistes de La Provence sont invités à se réunir en assemblée générale. À l’ordre du jour, les négociations salariales annuelles en cours avec le nouveau propriétaire, la CMA-CGM. […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Jean-Marie Leforestier
Journaliste
Coralie Bonnefoy

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Avant de soutenir la reprise par CMA CGM, les journalistes auraient mieux fait de réfléchir aux raisons qui poussent à racheter une activité si loin du coeur de métier de ce groupe…
    …ils y ont bien sûr certainement réfléchi, mais alors ils n’en on pas tiré les conclusions : il n’y a aucune raison à dépenser de l’argent pour une activité si peu stratégique, M. Saadé ne se paie pas une danseuse pour l’entretien de laquelle il pourrait claquer du fric, non plus qu’il a une stratégie de diversification de son activité dans la presse (ce que fait Niel, à une échelle plus large). Il se paie un accessoire d’influence dans l’espace marseillais, on ne dépense pas à tort et à travers pour un accessoire dédié à un usage aussi … accessoire.

    Signaler
    • mcb13 mcb13

      Entièrement de votre avis, et quand on a connu le père de “Rodolphe” et sa capacité “d’influencer” on sait que ce journal ne sera malheureusement qu’un instrument à la solde des intérêts du groupe.

      Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Cher Félix, vous avez tort et raison.
      Il ne se paye pas une “danseuse” mais un “petit rat” car la Provence n’est ni le Monde ni le Figaro, et n’est ni plus ni moins qu’une feuille de choux electorale doublée du quotidien de l’OM et accompagnée des avis de décès et des réunions d’anciens combattants .Bref adaptée aux marseillais de base.
      En revanche CMA-CGM a une stratégie de diversification dans les médias,c’ est la volonté du groupe et clairement annoncé,il est déjà chez M6.

      Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Cher Braillasse,
      Pour l’instant si je ne m’abuse il n’y est pas présent. De plus ce ne serait pas le premier aller-retour de CMA-CGM dans une activité “non stratégique” (et peu couteuse) dont il se débarrasse au bout de quelques temps.

      Signaler
  2. jacques jacques

    Tout est dit. Quand on connaît le background de la tribu Saadé, il faut être bien naïf pour y croire, et si les journalistes n’ont pas vu le père Joseph Olivennes caché derrière Saadé et quand on connaît le bonhomme,on n’a pas à être étonné du médiocre niveau de ce canard digne d’une sous préfecture.

    Signaler
  3. julijo julijo

    vu de l’extérieur, c’est peut être plus facile.
    les diverses péripéties complexes de la reprise du journal par saade ont sûrement généré du désarroi parmi les salariés du journal.
    imaginer un instant que cma-cgm souhaitait investir dans la presse pour autre chose que accroître son influence “personnelle” tient de la philosophie bisounours.
    pas sûr non plus que l’autre proposition (niel) ait été meilleure….
    j’ai un peu du mal à imaginer qu’une équipe de “journalistes” ait pu se tromper de la sorte sur les tenants et aboutissements d’une telle acquisition par un armateur. ils devraient être les premiers informés.

    je souhaite bon courage aux équipes de ce journal.

    Signaler
  4. barbapapa barbapapa

    Les journalistes avertis sont clausistes. Les autres sont cocufiés en public, des neuneus qui croient à la parole donnée par un transporteur de conteneurs libanais ah ah ah. Et ils peuvent faire 30 ou 60 jours de grève, il s’en carre.

    Signaler
  5. chouze chouze

    A quand , pourquoi pas , une société des lecteurs de la Provence ??

    Signaler
    • julijo julijo

      oui, mais encore faudrait-il lire le journal !!!
      il reste quand même très lénifiant…

      Signaler
    • Marc13016 Marc13016

      L’idée m’avait traversé l’esprit également, pendant la saga Niel/Saadé.
      Une souscription d’action à grande échelle, et hop, la Provence passait sous le contrôle de ses lecteurs … Un genre d’Après M version média !
      Et quel pied, de pouvoir dire dans une soirée : “je suis propriétaire de La Provence” ! (enfin, copropriétaire …)
      Personnellement, je lis la Provence en buvant un café dans les bars. On y trouve des infos sur la vie locale, malgré tout. Et je serais prêt à contribuer pour cette lecture en mode partagé, si le titre est entre de bonnes mains.

      Signaler
  6. bernardi bernardi

    Hum ne pas oublier que le “sortant” était Tapie et l’état moral et financier de la Provence au moment de sa cession. Ceci dit Félix Weygand a raison.

    Signaler
  7. polipola polipola

    Cet article ne me fait réagir que par des gros mots à l’encontre de la CMA-CGM. Pourris pourris pourris.

    Signaler
  8. Brallaisse Brallaisse

    Cher Felix , il a confirmé son intérêt pour ce secteur ( y compris les réseaux sociaux) en fin d’année , et mon petit doigt me l’a bien dit au creux de l’oreille.
    Après, nous avons un autre exemple qui parti de rien avec direct 8 , se retrouve propriétaire de Vivendi: Bolloré qui fait le même mérier de base , la logistique .
    A suivre…….

    Signaler
  9. Richard Mouren Richard Mouren

    Rappelons-nous du petit père Queuille et avant lui de Swift: “Comme la croûte des pâtés, les promesses sont faites pour être rompues.”

    Signaler
  10. Brallaisse Brallaisse

    Un journaliste doit avoir un minimum de culture, et visiblement ceux de la Provence en manquent cruellement. Ainsi ,si ils avaient ne serait ce qu’étudié que celle du plus grand des français,de Gaulle qui disait au sujet des politiques :” Comme un homme politique ne croit jamais ce qu’il dit, il est étonné quand il est cru sur parole.”,ils n’auraient pas agis comme des benêts.

    Signaler
  11. chouze chouze

    Reponse

    Signaler
  12. chouze chouze

    Réponse a julijo
    Perso je lis la Provence étant abonne. Apres je persiste a penser que la création d une société des Lecteurs serait une bonne chose.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire