À Bouc-Bel-Air, la cimenterie Lafarge forcée de réduire ses sulfureux rejets

Enquête
le 31 Mar 2021
1

La préfecture vient de mettre en demeure la cimenterie de Bouc-Bel-Air pour ses émissions de poussières et d'oxyde de soufre. L’industriel LafargeHolcim, déjà bénéficiaire d’une dérogation, a dépassé à plusieurs reprises les seuils autorisés, au grand dam des riverains excédés.

Le panache change de couleurs suivant ce que brûlent les fours. Photo : Marius Rivère.

Le panache change de couleurs suivant ce que brûlent les fours. Photo : Marius Rivère.

“Récemment ma fille était invitée à venir fêter l’anniversaire d’une petite camarade de classe avec ses amis au village Décathlon. Ce jour-là, on avait du mal à respirer. Ça sentait le soufre très fort et “ça piquait les yeux”, comme disait ma fille. J’ai dû venir la chercher plus tôt car elle avait des maux […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. raph2110 raph2110

    Honteux qu’une entreprise de cette envergure, soit contrainte à prendre des mesures sous la pression de l’Etat. Un État bien souvent trop absent qui pourtant devrait prendre les devants avant même que les habitants ne le fassent. C’est bien l’Etat (ou plutôt nous!) qui devra payer les soins liés aux pathologies déclarées par ces “dysfonctionnements” abusifs. Par ailleurs même si l’ampleur de cette pollution dépasse le pourtour de Lafarge, on peut constater que les habitations qui se trouvent tout près, ont été réalisées pour accueillir des familles modestes. Décidément on ne réserve pas à certains le meilleur…

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire