Yvon Berland (LREM) coche la case diversité pour contrer le RN au Nord

Actualité
le 31 Jan 2020
3

Yvon Berland présente deux nouvelles têtes de liste dans les 2/3 et 15/16 en mettant en avant leur "diversité sociale et de parcours" pour contrer le RN. En revanche, le 13/14 n'a toujours pas de candidat connu.

Autour d'Yvon Berland, les têtes de liste LREM. William Elman et Maliza Saïd pour le 2/3, Saïd Ahamada et Rachida Tir pour le 15/16.

Autour d'Yvon Berland, les têtes de liste LREM. William Elman et Maliza Saïd pour le 2/3, Saïd Ahamada et Rachida Tir pour le 15/16.

L'enjeu

Yvon Berland a présenté deux nouvelles têtes de listes dans les 2/3 et 15/16. En 2014, Maliza Saïd et Saïd Ahamada militaient pour obtenir des places éligibles pour les listes en lice.

Le contexte

Yvon Berland continue de pointer le rassemblement national comme son principal adversaire dans ces élections. En revanche, la candidate qui représentera le parti dans le 13/14 reste inconnue.

Il y a six ans, ils étaient les « indignés de la cité phocéenne ». Marseillais d’origine comorienne ou mahorais, tanqués loin des places éligibles aux municipales, quelle que soit la couleur de la liste où ils aspiraient figurer. En janvier 2014, ils avaient réuni plusieurs milliers de personnes au Dock des suds pour réclamer plus de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. patrick patrick

    « we are the world… » et au final la république en miettes appliquera la même politique destructrice que le roi macron

    Signaler
  2. Félix WEYGAND Félix WEYGAND

    Je ne peux que recopier ma conclusion sur un autre post : « Quel dommage que les révolutionnaires en peau de lapin sectaires nous aient mis dans ce cul de sac interdisant cette alliance entre progressistes… » et ajouter espérons qu’au moins dans le 13/14 elle pourra voir le jour…

    Signaler
  3. Un électeur du 9 ème Un électeur du 9 ème

    Je ne peux que restituer mon commentaire précédent :
    @ Félix WEYGAND (30 janvier 2020 à 20h26)

    Ainsi a en croire Felix Weygand, le socialiste en peau de lapin de la fédération du parti socialiste i et aujourd’hui porte-parole de Berland, marionette de Macron, seraient des progressiste celles et ceux qui ont poursuivi et accentué la démolition du code du travail, poursuivi le démantèlement de l’inspection du travail, réduit considérablement l’indemnisation du chômage, veulent repousser sans cesse l’âge de départ en retraite, veulent mettre en place un retraite à points avec des points soumis à des risques une dévaluation indépendante de la valeur de la monnaie seraient des progressiste ! Mais c’est La Régression en Marche ainsi que La Répression en marche avec toutes les exactions des violences policières !

    et j’ajoute concernant la « diversité » de la liste Berland qui resemble fort à la conformité libérale :

    Berland tout comme son maître Macron ne fait que du marketing politique en « cochant des cases » comme le résume très bien le titre de Marsactu. Ses candidats de la diversité, pour les plus connus, participent activement, comme député ou suppléante -assistante, à une majorité parlementaire qui vote les lois les plus anti-sociales qui ait jamais existé en France.

    La vraie question est la suivante : qu’à fait Macron, ministre de l’économie de Hollande puis président de république, qu’ont fait ces éminents représentant d ela diversité au pouvoir à Paris pour défendre les intérêts des populations de la vraie « diversité » ? Tout au contraire l’un des mesures de son ministre de l’éducation nationale Blanquer a été de remplacer le diplôme national « universel » qu’était le baccalauréat par un diplôme qui va permettre de différencier les bacheliers des quartiers nord de ceux des « beaux »quartiers en rajoutant une ségrégation supplémentaire à celle de l’état civil ou du domicile.

    Ainsi à l’abus de langage des macroniens que je dénonçais dans mon commentaire sur l’article « Jean-Philippe Agresti passe chez Martine Vassal» s’ajoute la pratique du trompe l’œil qui ne trompera personne.

    Les populations de la « diversité » nous les voyons bien plus à l’avant garde des manifestations contre la loi retraite de Macron puisqu’elles font partie à part entières des travailleurs les plus modestes ou de celles et ceux qui occupent les emplois les plus difficiles et elles s’expriment avec une intelligence et des arguments tout à fait percutants dans les débats télévisés. Les intérêts qu’ils défendent sont ceux de l’ensemble de la population française

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire